Moins de cotisations, meilleures pensions, retraite anticipée… Qui profitera vraiment du régime universel des retraites ? Faisons le point.
Réforme des retraites : qui sont ceux qui seront privilégiés ?IlustrtationIstock

Très décriée, la réforme des retraites pourrait faire de nombreux perdants. La grande majorité des salariés du privé (cadres supérieurs compris), les chômeurs, les femmes et les fonctionnaires, devraient être malmenés par le régime universel. En cause, un système de calcul différent.

Au centre de la philosophie, un euro cotisé donne à tous les mêmes droits. Ce à quoi alertait Yves Veyrier, secrétaire générale de Force Ouvrière, sur le plateau de France Inter, début janvier 2020. "Quand vous n'avez pas de salaire, vous n'avez pas de droit parce que vous ne cotisez pas".

"Le but de la réforme est clair, il est de vous inciter à travailler plus longtemps. Si vous ne le faites pas, vous ne pourrez pas obtenir le même niveau de pension que celui que vous auriez eu dans le régime actuel", assurait Dominique Prévert, d’Optimaretraite, un cabinet d’expertise en la matière contacté par Capital, en août dernier.

Néanmoins, le nouveau système pourrait bien avantager certaines professions.

Réforme des retraites : les notaires devraient en profiter

Les notaires devraient grandement jouir de cette réforme. Le système universel leur permettrait de payer moins de cotisations et de contributions sociales, selon Les Echos.

Une large partie d’entre eux devrait alors voir leur niveau de pension retraite s’améliorer. Les notaires libéraux percevant moins de 10 000 euros par mois (la moyenne étant à 12 000 euros mensuels), pourraient obtenir une élévation de leur pension de 1 900 euros par mois grâce au système universel. Retraite globale estimée : 6 900 euros par mois, comprenant une baisse de 190 euros par mois des cotisations vieillesse et maladie.

Néanmoins, les notaires les plus aisés devraient, eux, voir leur pension baisser.

Votre mutuelle santé au meilleur tarif ! Trouver la mutuelle adaptée à vos besoins !

Vidéo : Retraites : la "clause à l'italienne", c'est quoi ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.