Lorsque l'on souhaite créer une entreprise, la question du financement est généralement un frein important. Découvrez le montant réel dont vous avez besoin.
 Création d’entreprise : avec, sans apport… De combien d’argent avez-vous vraiment besoin ?IllustrationIstock
Sommaire

Il est courant qu’à un point précis dans une carrière professionnelle, certaines personnes se retrouvent dans une phase où leur emploi ne leur plaît plus. Les travailleurs se retrouvent donc dans une dynamique métro, boulot, dodo qui peut rapidement devenir difficile à vivre et atteindre le moral.

Face à cette situation, un projet de reconversion professionnelle peut être une bonne solution.Dans certains cas, passer du statut d’employé à celui d’entrepreneur est le projet qui permettra d’insuffler à nouveau cette passion pour son travail et ce bien-être au quotidien.

Cependant, entamer une procédure de création d’entreprise n’est pas une décision à prendre à la légère. C’est un projet qui comporte de nombreuses étapes qui ne peuvent pas être négligées. Pour une personne motivée, rien d’impossible et il est totalement envisageable d’aller au bout de ces étapes.

Lorsque l’on décide de se lancer, une question reste tout de même importante : de combien d’argent a-t-on vraiment besoin ?

Combien coûte la création d’une entreprise ?

Selon, L'École Française, "Les frais à prévoir lors d’une création d’entreprise peuvent s’échelonner de 1 600 € à 8 000 €". Le montant est bien évidemment variable en fonction de l’activité.

Ce calcul prend en compte différents aspects de la création d’entreprise, plus ou moins onéreux. Par exemple, dans le cadre du travail de préparation, l’importante étape du business plan. A elle seule, elle peut coûter entre 430 et 1200 euros environ selon les chiffres du site web spécialisé.

De la même manière, les nombreuses étapes qui font partie de la création d’entreprise engagent chacune des frais différents qui leur sont propres.

Heureusement, si vous ne possédez pas de capital financier, il est aujourd’hui possible de créer une entreprise sans apport.

Entreprise sans apport : Qu’est-ce que c’est ?

Face à toutes ces sommes qu’il est nécessaire d’investir, certaines personnes peuvent se retrouver découragées voire même abandonner leur projet. Heureusement, en France, il est possible de créer une entreprise sans apport.

En effet, la loi n’instaure pas de montant minimal à consacrer au capital social de son entreprise pour la plupart des statuts juridiques (SARL, EURL, SAS, SASU, SNC), explique le site web spécialisé Le Coin des Entrepreneurs. Ainsi, d’après la réglementation en vigueur, le capital social peut se limiter à un euro symbolique pour ces statuts juridiques précis.

Entreprise sans apport : quels sont les inconvénients ?

Créer une entreprise sans apport n’est en revanche pas sans risque. En effet, comme le souligne Capital, le montant du capital de l’entreprise est un gage de crédibilité vis-à-vis des tiers. En effet, avec un capital à un euro, les apporteurs de capitaux ne seront pas attirés par votre entreprise et auront tendance à s’orienter vers les sociétés dont le capital social est plus important.

De plus, le capital de la société est également une sorte d’assurance et vous permet de vous couvrir en cas de difficultés. Avec un capital social d’un euro, vous ne pouvez pas enregistrer de pertes excédents cinquante centimes.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.