Lorsqu'on envisage une reconversion professionnelle, la crainte de perdre en niveau de vie peut freiner l'entrain. Comment gagner en sérénité ?
Reconversion professionnelle : 3 techniques pour surmonter la peur de perte financièreIllustrationIstock
Sommaire

"Je veux changer d'orientation professionnelle." Que ce soit par ennui, par manque d’évolution ou par envie de réaliser un rêve, près d’un Français sur deux songent ou ont déjà franchi le pas de la reconversion professionnelle, selon une étude de BVA parue en juin 2021. La crise sanitaire a en effet été l’occasion pour certains de faire le point sur leur carrière. Tel est votre cas ? Il se peut alors que la question financière freine votre élan. La peur de manquer d’argent durant la transition (formation, recherche d’un nouvel emploi ou création d’entreprise) est en effet une des principales sources d’angoisse. Car, avant de se lancer, il reste incertain de conserver le même niveau de vie. Quelle stratégie pouvez-vous alors mettre en place pour dépasser cette crainte d’insécurité pécuniaire qui préoccupent 38% des personnes interrogées ?

Reconversion professionnelle : anticipez en vous projetant

Bâtissez un plan de votre reconversion sur un an : de quelle somme avez-vous besoin et à quelle étape de votre projet ? Quel salaire pensez-vous obtenir ensuite et en combien de mois ?

Comme le rapporte Madame Le Figaro, évaluez votre niveau de vie post-reconversion et estimez les possibles sacrifices financiers à venir : combien vaut votre épanouissement personnel ?

Construisez ensuite une ébauche d’investissement vous permettant d’atteindre votre objectif :

  • Pouvez-vous piocher dans votre épargne (Livret A, LDDS, assurance vie…) ?
  • Réduire vos dépenses suffira-t-il ?
  • Vous faut-il un crédit ?
  • Pouvez-vous épargner davantage ou compléter vos revenus par le biais de missions ponctuelles ?

Détaillez les différents leviers qui s’offrent à vous et activez celui ou ceux vous semblant les plus appropriés.

Pensez également à vérifier si vous pouvez bénéficier d’aides publiques que voici.

Reconversion professionnelle : renseignez-vous sur les aides existantes

Un coup de pouce financier est toujours bon à prendre. N’hésitez donc pas à vous renseigner sur les aides publiques dédiées aux projets de reconversion ou de changements de poste :

Informez-vous sur les règles d’attribution en détail, avant d’entamer votre reconversion. Prenez si besoin un rendez-vous avec un conseiller Pôle Emploi ou votre responsable RH.

Inutile cependant de trop vous restreindre financièrement... Voici pourquoi.

Reconversion professionnelle : ne vous lancez pas des défis non réalisables

Ne vous privez pas de tout. Si, selon votre situation, il est conseillé de réduire un peu vos dépenses durant un temps donné, il n’est en revanche pas recommandé de faire une croix sur l’ensemble de vos loisirs. Cela ne génèrerait que de la frustration. Vous pouvez néanmoins épluchez vos dépenses, pour mieux les optimiser, en faisant la chasse aux assurances doublons par exemple, ou en changeant vos abonnements, pour des offres plus compétitives.

Demandez-vous également ce que sous-tend cette peur de manquer d’argent. Cette introspection vous permettra de gagner en assurance, tout en ayant une stratégie bien ficelée.

Osons parler d'obsèques ! Conférence en ligne jeudi 2 juin à 15 heures. Olivier Noel, expert en gestion de patrimoine depuis plus de 20 ans répondra à toutes vos questions !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.