L'hiver sera froid et le chauffage risque de vous coûter cher. De cela, il n'est pas vraiment permis de douter. Mais à quel type de hausse faut-il s'attendre au juste ?
Gaz, électricité... Les factures vont exploser cet hiver : voici de combienIstock

Il va falloir sortir le portefeuille. Ne vous laissez pas tromper par le beau temps de ces derniers jours : l’hiver sera froid, sinon véritablement glacial. Ce qui signifie qu’il faudra se chauffer. Hélas, tout cela n’est pas sans coûts, rappelle Capital, qui s’inquiète aussi d’une potentielle hausse des prix. Les consommateurs, écrivent nos confrères “pourraient passer à la caisse”. Ce seul constat, s’il n’apparaît pas nécessairement surprenant (après tout les tarifs du gaz font face à une inflation quasi constante depuis le début de l’année, souligne Selectra sur son site), peut suffir à plomber la journée de certains. Et pour cause ! La pénurie guette. 

"L'Europe va vivre un hiver très rude. Le problème n'a même pas encore commencé", alerte Julien Hoarau, patron de l'analyse des marchés (EnergyScan) chez Engie, dont les propos sont repris par le mensuel. De quoi inquiéter les Françaises et les Français plus avant… qui vont peut-être devoir s’attendre à des tarifs incomparables à ce qu’ils connaissent aujourd’hui. "Si nous connaissons un événement climatique comme la vague de froid de février 2018, je ne serais pas étonné de voir certains prix atteindre les trois chiffres", prévient-il encore.

Electricité, gaz : pourquoi faut-il craindre une hausse des prix ?

Cette situation s’explique relativement aisément, note Bloomberg (article en anglais). Elle est le fruit de la croissance des prix dans toute l’Europe - et donc notamment en France - de l’électricité comme du gaz naturel. C’est l’un des facteurs de l’inflation qu’évoquait Planet il y a peu

Dans le cas du gaz, cependant, la situation est un peu particulière… Explications.

Débarrassez-vous des moustiques avec la lampe Vortex

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.