L'électricité coûte sans cesse plus chère. Pour mieux réduire son coût sur le long terme, il est possible d'engager un certain nombre de travaux. La liste.
Électricité : 6 travaux à faire chez soi pour adoucir sa facture sur le long terme

Économies d’énergie. Parfois, il faut être prêt à investir un peu de temps et d’argent pour en gagner d’avantage, in fine. Ce principe bien connu du monde de l’entreprise peut également s’appliquer à la maison — sur certains sujets, à tout le moins, dont fait partie l’énergie. Un domicile bien pensé et bien entretenu permet en effet de consommer beaucoup moins d’électricité et donc, mécaniquement, d’alléger sa facture finale. Une aubaine pour toutes celles et ceux qui s’y sont pris à l’avance et souffrent donc moins de la situation actuelle…

En effet, les prix de l’énergie grimpent sans discontinuer ces derniers mois. Au global, précise d’ailleurs Ouest-France, les tarifs montent presque sans interruption depuis… 2006. Ce qui n’a pas empêché la récente hausse survenue ces dernières semaines d’apparaître comme une explosion. Ainsi, soulignait alors la Commission de régulation de l’énergie (CRE) en 2021, un foyer habitant une surface moyenne et se chauffant intégralement à l’aide de l’électricité devrait voir sa douloureuse augmenter de 31 euros par rapport à l’année précédente. 

Sur l’ensemble de la période étudiée, cela représente un bond de 60%.

Quels travaux engager pour réduire sa consommation d’électricité ?

Bien sûr, le chef de l’Etat et son gouvernement ont décidé d’intervenir. Après tout, l’élection présidentielle approche à grand pas et il ne faudrait pas que le scrutin soit perturbé par des questions de pouvoir d’achat. Jean Castex a donc annoncé sur TF1 la mise en place d’un “bouclier tarifaire” visant prétendument à protéger le portefeuille des consommateurs et des consommatrices. Il permet le gel temporaire du tarif réglementé pour le gaz, qu’il faudra ensuite rattraper, et le plafonnement de la progression de celui de l’électricité. Pas de quoi durablement préserver le niveau de vie des Françaises et des Français.

Pour ne pas être pris au dépourvu la prochaine fois, assurez vous d'engager dès que faire se peut les bons travaux ! La liste dans notre diaporama.

Faire isoler son logement

1/10
Faire isoler son logement

Une bonne isolation, c’est l’assurance de consommer moins pour chauffer son logement. Il est nécessaire d’isoler un logement de trois façons différentes : par le toit, d’abord (la nature de l’isolement dépendra de la présence ou non de combles et/ou d’une toiture-terrasse), mais aussi par le sol et par les murs. Des aides existent pour faciliter ce genre de travaux.

Remplacer les fenêtres

2/10
Remplacer les fenêtres

Des mauvaises fenêtres peuvent contribuer à transformer votre habitat en passoire énergétique. Au moment de choisir votre nouvelle fenêtre, faites attention au matériau utilisé pour la construction. Ainsi, les fenêtres en bois affichent une très bonne performance thermique mais doivent faire l’objet d’un entretien régulier. Le PVC est économique, globalement isolant mais n’existe qu’en certains coloris tandis que l’aluminium ne nécessite pas d’entretien spécifique. Il existe aussi des formats mixtes, mais ils sont plus chers, informe Engie sur son site

Choisissez des fenêtres double ou triple vitrage

3/10
Choisissez des fenêtres double ou triple vitrage

En plus du bon choix de matériaux, la pose de double ou triple vitrage peut vous faire économiser 10 à 15% de chauffage. Vous pouvez profiter jusqu’à 95 euros d’aide par fenêtre posée, dont 40 euros de MaPrimeRénov’, pour 100 à 500 euros de coût d’installation.

Remplacer ou faire installer une ventilation de qualité

4/10
Remplacer ou faire installer une ventilation de qualité

Opter pour une ventilation mécanique est une bonne solution pour réduire sa consommation d’électricité. Deux solutions s’offrent à vous, observe Engie. La VMC simple flux, qui se contente d’évacuer l’air frais venant de l’extérieur. La VMC double flux fonctionne de la même façon tout en récupérant la chaleur de l’air vicié pour réchauffer la maison.

Choisir le bon chauffage

5/10
Choisir le bon chauffage

Sans surprise, le choix du chauffage est un incontournable des travaux à engager pour économiser, à terme, sur sa facture énergétique. Vous pouvez opter pour un chauffage à bois, généralement esthétiques et économes ou pour une pompe à chaleur, indique Engie.

Penser au solaire ou à la méthanisation

6/10
Penser au solaire ou à la méthanisation

Certains logements sont tout à fait adaptés à l’installation de panneaux solaires. Quand c’est possible, c’est un investissement qui peut indéniablement s’avérer rentable : il permet de produire sa propre électricité et ensuite de revendre le surplus à EDF. De la même façon, une station de méthanisation permet de transformer ses déchets en énergie, indique le site spécialisé Batiactu.

Pensez à l’installation d’un système solaire combiné

7/10
Pensez à l’installation d’un système solaire combiné

Le système solaire combiné (SSC) ressemble au chauffe-eau solaire : via l’énergie solaire, il vous permet de produire votre eau chaude sanitaire et de chauffer aussi votre maison. Il se compose d'un panneau solaire thermique et d'un ballon de stockage. L’ensemble est relié au système de chauffage central de votre maison. 

 En fonction de votre région, le système assure 40 à 60% des besoins de chauffage (eau chaude sanitaire incluse), voire jusqu’à 70% dans certaines zones de montagne, dans le cas d’une excellente isolation. Vous pouvez obtenir jusqu’à 6 500 euros, dont 2 500 euros de CEE, sur les 12 000 à 18 000 euros nécessaires pour une installation dans une maison de 100 mètres carrés, rapporte Capital.

Pensez à la pompe à chaleur air-eau

8/10
Pensez à la pompe à chaleur air-eau

L’installation d’une pompe à chaleur air-eau peut vous permettre de réduire votre facture d’énergie jusqu’à 1 000 euros par an. Il faut cependant investir 10 000 à 15 000 euros, subventionnés à hauteur de 30 à 45% (2 000 euros de MaPrimeRénov’ et 2 500 euros de primes CEE). Le dispositif sera donc rentable au bout de quelques années.

Entretenir et/ou rénover son réseau électrique

9/10
Entretenir et/ou rénover son réseau électrique

Faire entretenir son réseau électrique n’a rien d’obligatoire. Pour autant, c’est une étape inévitable pour limiter les défaillances, qui pourraient s’avérer dangereuses tant pour les personnes que pour les biens, rappelle le site professionnel Mon électricité pro.

Lancez-vous dans une rénovation globale

10/10

La rénovation globale de votre logement reste la manière la plus efficace de réduire votre facture d’énergie de 75%, pour 200 euros de dépenses mensuelles en moyenne. Cela vous coûtera en revanche 35 000 à 70 000 euros pour une maison de 100 mètres carrés. Vous pouvez cependant déduire de la note 7 000 euros (voire 8 000 € si votre bien est classée F ou G) auxquels peuvent s’ajouter 7000 euros de primes CEE, si les revenus annuels de votre foyer (couple avec un enfant vivant dans une maison de 100 mètres carrés en Corrèze) se montent à 50 000 €.

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.