Ce mardi 3 mars 2020, RTE a présenté son nouveau système pour baisser automatiquement le chauffage de particuliers volontaires, contre un dédommagement. La société espère établir un équilibre au sein du système électrique français.

Ecouter l'article :

Chauffage : vous pourrez être dédommagés si vous acceptez qu'il soit baissé automatiquementRTE et Voltalis veulent automatiser les chauffages des particuliers ©Pixabay

 Votre chauffage pourrait baisser subitement. C'est en tout cas ce que prévoient Voltalis, le premier opérateur de l'Internet de l'énergie, et RTE, le gestionnaire  dy réseau de transport d'électricité en France. Ces deux acteurs essentiels de l'énergie comptent en effet diminuer la puissance de certains radiateurs et autres dispositifs de chauffes, de façon automatique et à distance.

Comment vont-elles procéder ? Les deux entreprises ont créé un boîtier qui permettra la baisse automatique de la température afin d'assurer l'équilibre du système électrique, rapporte 20 minutes. Dans un communiqué de presse, Voltalis et RTE expliquent davantage leur projet "d'agrégateur d'effacement de consommation d'électricité chez les particuliers".

L'effacement correspondant à la réduction ponctuelle de la consommation électrique d'un consommateur. "En pilotant le chauffage électrique de 10 729 logements, Voltalis peut moduler leur consommation d'électricité pour assurer l'équilibre entre la production et la consommation d'électricité en quelques secondes", développent-ils communément.

Mesures d'effacement : un mégawatt d'économisé ?

À première vue, il y a donc de quoi être sceptique à l'idée que son chauffage soit contrôlé à distance par une entité tierce. Néanmoins, RTE tient à souligner le fait que les particuliers bénéficieront d'une meilleure maîtrise de leur consommation d'énergie. En effet, comme expliqué un peu plus haut, cette mesure de réduction de la consommation, permet de participer à l'équilibrage du système électrique en France.

Le système mis au point par RTE et Voltalis leur permet donc de s'émanciper partiellement de certaines contraintes habituelles, comme la mise en route rapide de moyens de productions coûteux écologiquement (charbon, fioul, gaz...).  En tout, ces mesures d'effacement entraînent une économie de un mégawatt, ce qui est très peu sur l'échelle de la France, mais qui peut être activé à tout moment, en quelques secondes, précise Ouest-France.

"C'est une première Européenne", déclare fièrement RTE. Jusque-là, les industriels étaient les seuls à être sollicité pour baisser leur consommation de façon ponctuelle, et en quelques secondes, contre dédommagement financier. Dorénavant l'option est aussi ouverte pour les particuliers volontaires.

Bien être - Comment bien dormir malgré le confinement ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.