La secrétaire d'Etat chargée de l'égalité des femmes et des hommes est-elle riche ? Voici le détail de son patrimoine.
IllustrationAFP

Fortune de Marlène Schiappa : un seul bien immobilier

L’écrivaine et femme politique née le 18 novembre 1982 à Paris 13e, ne peut pas être considérée comme rentière. Si l’on se réfère à sa déclaration effectuée en décembre 2017 à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), la secrétaire d’Etat détient 250.000 € de biens immobiliers avec une maison de 130 m² dans la Sarthe. 

A lire aussi : Sublime maison, grosses dettes… A quel point Christophe Castaner est-il riche ?

Fortune de Marlène Schiappa : ni pauvre, ni riche

L’ancienne Maire adjointe du Mans, fonction pour laquelle elle était rémunérée 21 000 € par an de 2014 à 2016, possède également 29 521 € sur divers comptes bancaires et produits d’épargne. Les royalties de ses nombreux ouvrages lui ont, quant à eux, rapporté 45 000 € en 5 ans (2011 à 2016).

Avec un salaire gouvernemental dédié au secrétaire d’Etat de 9 559 € bruts mensuel, Marlène Schiappa, chargée également de la lutte contre les discriminations, vit fort convenablement, mais n’est pas riche.

Son patrimoine brut s’élève au total à 279 523 €. Hors dette, celui-ci affiche 82 566 € net.

Fortune de Marlène Schiappa : les avantages liés à sa fonction

Autres traditionnels privilèges qui semblent être accordés à tout secrétaire d’Etat : logement de fonction ou prise en charge par l’Etat d’une superficie maximale de 80 m² (plus 20 m² par enfant à charge), accès gratuit au réseau SNCF, voiture de fonction et chauffeur, puis un quota de déplacements aériens.