Après plusieurs semaines de fermeture, les magasins de vêtements ont enfin ouvert leur porte depuis le 19 mai dernier. Une joie pour la clientèle mais aussi pour les professionnels du secteur. Le début des prochaines soldes pourrait lui varier en fonction de votre lieu de résidence afin de soutenir la relance de l'activité.
La période des soldes d'été pourrait varier en fonction des régionsIstock

23 juin 2021, voilà normalement la date qui devrait marquer le top départ de la période des promotions estivales. Pourtant, les choses pourraient bien changer dans les semaines à venir. Après des semaines de fermeture durant le confinement, les commerçants tentent par tous les moyens de mettre les chances de leur côté. Planet vous parlait notamment il y a peu du souhait de certains gérants d'ouvrir leur boutique le dimanche

Autre piste envisagée par les professionnels du secteur, celle de repousser le début des soldes. Lundi 17 mai, RMC relatait ainsi le contenu d'une lettre transmise par la Confédération Nationale de l'habillement au ministère de l'Économie. Dans la missive, les commerçants expliquaient notamment qu'un report du début des promotions  permettrait d'améliorer un peu leur marge. 

Jean Castex n'exclut pas le décalage du début des soldes dans certaines régions

Les soldes pourraient également être différenciées en fonction des régions. "A l'été 2020, les soldes avaient été décalés à début juillet au lieu de mi-juin. Cela avait notamment fait du tort aux commerces parisiens, car la capitale s'était vidée dans l'intervalle de nombreux habitants partis en vacances, alors que les touristes internationaux, peu nombreux, n'avaient pas compensé", rappelle le quotidien 20 Minutes. À l'inverse, les commerces se trouvant en province avait connu à ce moment-là une belle période. 

Afin d'éviter que cela ne se renouvelle, Jean Castex a fait savoir que la possibilité de différencier le début des soldes estivales en fonction des territoires esr "un sujet qui est à l'étude". 

"Il faut prendre en compte le fait qu'on évolue de plus en plus vers des solutions différenciées, des solutions adaptées et pas la même chose pour tout le monde", a ensuite ajouté l'ancien maire de Tarbes, dans ces propos rapportés par le journal gratuit. 

Pour le moment aucune décision n'a été prise. Les autorités feront sans doute tout ce qui est possible pour aider les vendeurs du secteur de l'habillement à relancer leur activité. 

Vous souhaitez faire une reconversion ? Vous souhaitez changer de métier ? Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé : 100% pris en charge par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.