Produits premier prix au supermarché : 6 ingrédients à fuir absolument
Vous préférez choisir le produit à prix mini que son équivalent de marque ? Dans de nombreux cas, vous avez bien raison, car leur qualité diffère assez peu. Mais attention, scrutez bien les étiquettes : ces 6 ingrédients, très souvent ajoutés par les industriels pour réduire leurs coûts, peuvent altérer le goût tout comme la qualité d'un produit. Pire, certains sont néfastes pour votre santé.

Au supermarché, il n’y a pas de petites économies… surtout en termes de produit premier prix ! Ces derniers, souvent boudés par les consommateurs pour leur packaging très sommaire et leur mauvaise réputation, peuvent pourtant s’avérer de précieux alliés pour votre portefeuille, à condition de savoir les choisir.

En effet, ils sont parfois jusqu’à 60% moins chers que leurs équivalents de marque. Bien que depuis quelques mois, les produits premiers prix soient frappés de plein fouet par l’inflation, ils restent dans l’ensemble assez bon marché.

Mais attention, car tous ne valent pas forcément l’économie.

En général, nous confiait Olivier Dauvers, spécialiste de la grande distribution, “plus il y a d’ingrédients, moins ça vaut le coup!”. 

Produits premiers prix : le bon reflèxe pour les choisir

Concrètement, vous pouvez notamment ajouter ces produits premiers prix dans votre caddie les yeux fermés : 

  • Les oeufs
  • Le sucre
  • La farine
  • Les yaourts…

Voir aussi :11 produits premier prix aussi bons que les produits de marque

Mais à l’inverse, si vous tenez à manger sainement et préserver votre santé tout comme l’équilibre de votre assiette, certains produits à mini prix sont à éviter religieusement. Soit, parce qu’ils n’auront qu’une piètre qualité par rapport à leur homonyme de marque, soit parce qu’ils sont carrément dangereux pour l’organisme.

En effet, pour grossir leurs marges, les industriels n’hésitent pas à utiliser des produits chimiques parfois douteux, mais certes, peu coûteux, dans leurs produits afin de les vendre à petit prix. 

Un seul réflexe compte au supermarché lorsque vous choisissez vos produits : soyez attentif à leur composition.

Du reste, il importe aussi de ne pas perdre de vue que certains produits (y compris alimentaires) ont vu leurs prix chuter. C'est une situation qui peut sembler paradoxale, alors que la France toute entière est confrontée à une forte vague inflationniste, mais bien réelle, comme a d'ores et déjà pu l'expliquer Planet. Bientôt, la hausse des prix moyennes dans l'Hexagone pourrait s'établir à plus de 6,5%, d'après Les Echos. Il est donc nécessaire de profiter des baisses de prix tant qu'il y en a ! Celles-ci concernes les produits suivants :

  • Certains alcools anisés,
  • Les bross à dents,
  • Le jambon cuit,
  • Les produits pour lave-vaisselle,
  • Les produits pour lessive,
  • Le shampoing.

 Découvrez dans notre diaporama les 6 ingrédients nocifs qu’il vous faut scruter en rayon lorsque vous choisissez vos produits premier prix. 

Le sirop de glucose

1/6
Le sirop de glucose

Cet aliment est à éviter autant que possible dans les confitures, par exemple. Il est utilisé pour remplacer le sucre, car il est moins cher,  mais beaucoup plus désavantageux en termes de nutrition.

Les graisses végétales hydrogénées

2/6
Les graisses végétales hydrogénées

Les graisses végétales hydrogénées, aussi appelées acides gras trans, sont utilisées par les industriels pour faciliter le transport des huiles végétales. Mais leur consommation est lourde de conséquences sur la santé : selon l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses), ils sont associés à des risques cardio-vasculaires, augmentent le «mauvais» cholestérol et diminuent le «bon» cholestérol. 

On les trouve en général dans les viennoiseries, les pizzas, les quiches…

Le glutamate monosodique

3/6
Le glutamate monosodique

Le glutamate monosodique (E621 ou GMS) est un exhausteur de goût largement utilisé dans l’industrie agro-alimentaire, qui peut créer une véritable dépendance aux produits. 

Certaines études évoquent par ailleurs un risque accru de troubles psychologiques comme la maladie de Parkinson, ou d’Alzheimer, lié à la consommation de glutamate. 

En clair, fuyez cet ingrédient, il est très mauvais pour votre santé.

Vous en trouverez pourtant dans de nombreux produits : biscuits apéritifs et chips, bouillons, sauces, plats préparés, charcuterie sous vide…  

Parfois, il est “mentionné” indirectement sous le nom “assaisonnement naturel”, “protéines hydrolysées” ou “goût bacon”. 

Voir la suite du diaporama

Les nitrites

4/6
Les nitrites

Les nitrates et nitrites ((E249, E250, E251, E252) sont des conservateurs souvent présents dans la charcuterie sont associés à des risques accrus de cancer du côlon. Par ailleurs, ils réduisent la capacité des globules rouges à transporter l’oxygène et peuvent aussi contribuer à la formation de nitrosamines, des composés chimiques cancérogènes.

On retrouve aussi ces additifs dans les plats préparés, certaines pizzas surgelées, ou encore dans les sandwichs industriels, composés de jambon ou de poulet. 

Certains colorants

5/6
Certains colorants

Certains colorants industriels sont particulièrement néfastes pour l’organisme. 

Parmi eux, le colorant des caramels, E150c ou 150, que l’on retrouve dans de nombreuses boissons (sodas, thés glacés, bières..) mais aussi des sauces et condiments (vinaigre balsamique, sauce soja..). Il produit une substance soupçonnée d’être cancérogène par l’OMS.

Également à éviter : les colorants azoïques (E102, E104, E110, E122, E124, E129). Ceux-ci sont très souvent présents dans les bonbons, les chewing-gums et les confiseries. Sauf qu’ils sont suspectés de contribuer au développement de plusieurs troubles, notamment de l’hyperactivité chez les enfants.

Les édulcorants industriels

6/6
Les édulcorants industriels

Moins chers que le sucre et vendus comme “moins caloriques”, les additifs comme l’aspartame, l’acésulfame K, le sucralose, la saccharine, la thaumatine… sont toutefois sujets à controverses. Privilégiez les produits sans sucre ni édulcorant.