Pénurie : pâtes, huile… Les produits qui vont disparaître en premier
La guerre en Ukraine laisse planer un risque de pénurie au dessus des pays d'Europe de l'Ouest. Certains produits pourraient venir à manquer dans les supermarchés français. Voici la liste.

La guerre en Ukraine inquiète de plus en plus les Français. Pour le moment, le risque n’est pas militaire mais alimentaire. La Russie et l’Ukraine étant tous deux de grands producteurs de blé, de maïs mais aussi de tournesol, ce conflit place l’Europe de l’Ouest face à un risque de pénurie.

A priori, il n’y a pas d’inquiétude à avoir en France. Invité sur RMC ce jeudi 24 mars 2022, le ministre de l'Agriculture, Julien Denormandie, a indiqué : "Il n’y a pas de risque de pénurie en France." Puis il a précisé que la France était indépendante du "point de vue de la production alimentaire".

Si le souci de pénurie n’est donc pas d’actualité, le ministre de l’Agriculture ne peut pas en dire autant sur le risque d’inflation. "Il faut être lucide. Nous sommes dans un contexte de forte inflation. Les prix vont augmenter", indique Julien Denormandie sur RMC, comme le rapporte Ouest-France.

Une situation qui peut tout de même pousser les consommateurs à faire des stocks avant que les prix d’un caddie de course s'envolent.

Pénurie : des produits rationnés

Malgré la guerre en Ukraine, la France ne devrait donc pas connaître de pénurie. En revanche, si toute population décidait de faire des provisions avant de voir les prix s’envoler, certains rayons pourraient être très rapidement dévalisés.

Dans le diaporama ci-dessous, retrouvez les produits qui partiraient le plus vite dans le cas où les Français souhaiteraient faire des stocks.

Pour éviter d’en arriver là, plusieurs enseignes comme Lidl, Aldi et Colruyt ont mis en place des mesures de rationnement sur certains produits dans leurs magasins en Espagne et en Belgique.

Ces différentes mesures ne sont pas encore prévues en France, mais ce n’est pas exclu. Yann, cadre dans l a grande distribution, se rappelle de la situation deux ans auparavant, à l’annonce du premier confinement au micro de RMC : "En trois jours, tous mes magasins avaient été dévalisés. Et ce qu’on ne veut pas, c’est qu’aujourd’hui les gens fassent n’importe quoi. On parle de civisme, mais pas de restriction pour l’instant."

Aliments en conserve

1/15
Aliments en conserve

Thon, légumes, soupe... Peu importe l'aliment, lorsqu'il y a une crise majeure et qu'il faut faire des provisions, les consommateurs se ruent vers les aliments en conserve. Ils risquent donc de faire partie des premiers produits en rupture de stock. 

Les pâtes

2/15
Les pâtes

À l'instar des boites de conserves, les paquets de pâtes sont les premiers à disparaître des rayons en cas de crise majeure. 

L'huile

3/15
L'huile

Les bouteilles d'huile sont très rapidement prises pour cible par les consommateur. Pour éviter la pénurie, plusieurs supermarché belges et espagnols ont déjà commencé à rationner ses clients sur le nombre de bouteilles d'huile de tournesol et d'olive à leur passage en caisse. 

Voir la suite du diaporama

Le riz

4/15
Le riz

Comme les conserves et les pâtes, le riz peut se garder très longemps. Ils disparait donc très rapidement des rayons lorsque la population fait ses provisions en cas de crise. 

L'eau en bouteille

5/15
L'eau en bouteille

La consommation d'eau est essentielle à votre survie. Ainsi, lorsque les consommateurs font leurs stocks, ils n'hésitent pas a dévaliser le rayon des packs d'eau. 

La farine

6/15
La farine

Avec la guerre en Ukraine, nombreux sont les consommateurs à craindre une pénurie de farine dans les porchaines semaines. En effet, le pays était l'un des principaux exportateurs de blé, cela peut devenir très vite compliqué de trouver des paquets de farine dans vos rayons. 

Le lait

7/15
Le lait

Le lait fait partie de ces aliments sur lesquels les consommateurs vont se ruer en cas de crise majeure.

Le café

8/15
Le café

Comme le lait, les consommateurs font souvent le plein de café. Comme il est principalement importé d'autres pays, les supermarchés se retrouvent assez vite en rupture de stock. 

Le papier toilette

9/15
Le papier toilette

Les rayons de papier toilette sont très rapidement pris pour cible par les consommateurs qui cherchent à faire des réserves. Comme c'était le cas à l'annonce du premier confinement il y a mainteant deux ans, en cas de crise majeure, les consommateurs dévalisent ce rayon très rapidement. 

L'eau de Javel

10/15
L'eau de Javel

L'eau de Javel est un essentiel en cas de crise majeure. Elle permet de désinfecter toute votre maison, ce qui explique pourquoi ce produit vient très vite à manquer. 

Les produits de soin

11/15
Les produits de soin

En cas de crise majeure, la population n'a pas seulement besoin de manger ou de boire. Elle doit aussi faire attention à son hygiène. Ainsi, les produits de beauté comme le savon, le gel douche ou le shampoing sont très vite ciblés par les consommateurs. 

Les produits de premiers soins

12/15
Les produits de premiers soins

Au-delà de manger et de se laver, il faut aussi être en capacité de soigner la moindre petite blessure. Ainsi, les produits phamaceutiques comme les pansements, les antisceptiques, les bandages sont souvent dévalisés. 

Les protections hygiéniques

13/15
Les protections hygiéniques

Les portections hygièniques font partie des produits indispensables au quotidien des femmes. Ainsi, en cas de crise, ces produits hygiéniques risquent de manquer très rapidement.

Les piles

14/15
Les piles

Les piles risquent de manquer très rapidement en cas de crise majeure. En effet, les consommateurs peuvent en stocker bien plus qu'ils n'en ont besoin, créant une rupture de stock. 

Les sacs poubelle

15/15
Les sacs poubelle

Pour vous permettre de continuer de jeter vos détritus, vous aurez besoin de sacs poubelle. Vendus en rouleau, les consommateurs pourraient être tentés de se jetter dessus, provoquant une rupture de stock.