Le saviez-vous ? L'enseigne discount trie et revend les articles délaissés en rayon, à des prix imbattables. L'occasion de faire de très belles économies. Voici la marche à suivre pour profiter de ses bonnes affaires.
Lidl : comment se procurer les invendus à prix cassés ?Istock

Lidl est une enseigne chère aux Français : ces petits prix et son grand choix en font l’un des supermarchés les plus économiques de l’Hexagone. L’entreprise de supermarchés discount doit aussi son succès à ses opérations spéciales et ses promotions qui semblent défier toute concurrence, notamment sur les produits non-alimentaires (robots et produits ménagers, accessoires de cuisine…). 

Mais, comme tous les commerces, il arrive aux magasins Lidl de se retrouver avec des invendus sur les bras… 

"Nous sommes obligés de prévoir un stock légèrement supérieur à nos prédictions, afin d’être certains que chaque client qui vient chez nous spécifiquement pour l’un de ces produits le trouve", explique Emmanuel Solofrizzo, le directeur exécutif des opérations vente et logistique chez Lidl France au magazine LSA.

Et même invendus, les produits ne peuvent rester éternellement en rayon : ils doivent céder la place aux nouveaux arrivages. 

Alors, plutôt que de les jeter, l’enseigne a eu la bonne idée de les brader encore plus, un peu plus tard…

Lidl : que deviennent les invendus en magasin ?

Selon le magazine LSA, Lidl est même très organisé, et trie ses invendus non-alimentaires directement en entrepôt, en trois catégories :

  • les lots en bon état : ils feront leur grand retour lors d’une prochaine opération spéciale de Lidl, avec parfois une remise sur leur prix initial. 80 % d’entre eux finiraient ainsi par être vendus.
  • les lots en bon état qui sont déjà passés une première fois par le site de tri, et qui n’ont toujours pas été vendus. Ceux-ci sont alors rapatriés en magasin, dans des bacs à prix uniques ou mentionnant d’importantes réductions
  • les lots abîmés qui sont passés deux fois par le site de tri : ces derniers seront alors vendus à rabais à des entreprises de déstockage qui pourront les commercialiser ailleurs qu’en Europe. 

Avec ce système, Lidl réduit ses marges, mais s’inscrit dans une stratégie écologique, et bénéfique pour le client, qui peut profiter de prix encore plus bas.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.