Ecouter l'article :

Des années après la première pose d'un compteur Linky, le dispositif d'Enedis continue de faire des mécontents. Récemment, c'est un message qui agace le plus les utilisateurs. L'un d'entre eux a accepté de témoigner pour Planet.
Coupure Linky : le message qui agace de nombreux utilisateursAFP

"Je ne suis pas le seul à rencontrer ce problème", commence d’entrée de jeu ce Français chez qui l’ancien compteur à aiguille a été remplacé par un modèle Linky. Une situation qu’il déplore parce que le nouveau dispositif d’Enedis ne gère plus la consommation d’électricité de la même façon.

Contrairement aux anciens compteurs, Linky n’accorde pas de surconsommation. Si un utilisateur excède donc le montant compris dans son abonnement, son apport en électricité est donc immédiatement coupé, comme l’explique Selectra sur son site. Le compteur affiche alors le message suivant : "PUISS DÉPASSÉE" pour "puissance dépassée".

Certains ont décidé de contacter Enedis. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la réponse formulée par l’entreprise n’a pas plu. "Enedis encourage les utilisateurs à entrer en contact avec leur opérateur pour revoir leur abonnement si le compteur disjoncte à cause d’un pic de consommation. Plutôt que de réajuster la facture comme le faisaient les autres compteurs, Linky régule de façon instantanée par une coupure", s’agace l’utilisateur qui a accepté de témoigner pour Planet.

Linky : pour des pics ponctuels de consommation, ils sont obligés de revoir leur abonnement à la hausse

Selon lui, la réaction d’Enedis constitue une "invitation à la consommation" et encourage les Françaises et les Français à gonfler leur abonnement. "C’est à la fois énervant et frustrant. Enedis fonctionne par palier et, dans mon cas, ça m’obligerait à passer de 3 kw/h à 6 pour gérer des pics ponctuels de consommation. Cela n’arrive qu’une à deux fois par mois. Pour un appartement comme le mien, passer du simple au double m’apparaît démesuré…", poursuit l’abonné.

Une situation d’autant plus agaçante que l’entreprise fait payer toute procédure visant à changer d’abonnement, rappelle Selectra. "Le changement de puissance d’un compteur Linky est facturé 3,71 euros par Enedis", écrit le site, non sans préciser qu’une telle opération coûtait auparavant 37,78 euros. Un montant qui est ensuite reporté sur la prochaine facture d’électricité.

Autre solution : changer ses habitudes de vie. Une "grosse contrainte", explique l’abonné mécontent. "Pour ma part, je suis au tout électrique. Je suis confronté à des situations où il m’est impossible de faire tourner une lessive et d’allumer le four ou de faire la cuisine. C’est compliqué au quotidien, d’autant plus qu’Enedis ne sensibilise pas du tout sur le sujet. Quand on a posé mon compteur on ne m’a pas dit qu’il sauterait à chaque pic de consommation", souligne-t-il encore.

Obtenez le guide pour investir dans l'immobilier et réduire vos impôts jusqu'à 6000€ !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.