Chauffage : 7 questions à se poser avant de le rallumer
C'est la dernière semaine de l'été, et les températures ont déjà un air d'automne. Les nuits et les matinées seront fraîches dans les prochains jours. De quoi vous donner envie de ressortir pulls et écharpes… Voire de rallumer le chauffage. Pour autant, si vous souhaitez faire des économies, alors que l'énergie coûte de plus en plus cher, posez-vous ces 7 questions avant d'appuyer sur le bouton.

L’automne est bel et bien là. Après un été sous le signe des fortes chaleurs, se dirige-t-on vers une saison particulièrement fraîche ? La chute des températures, cette semaine, semble en tout cas bien précoce. 

Cette semaine, rares sont les départements où il fera plus de 20°C en journée. Les nuits, et les matins, s'annoncent d’ailleurs assez froids dans certaines régions. “Cette semaine est marquée par d'importants écarts de températures entre le matin et l'après-midi. Ces grandes amplitudes sont liées au ciel dégagé. La nuit, il favorise une baisse rapide des températures par rayonnement avec, au lever du jour, des températures parfois proches de 5°C en plaine avec la formation de gelées blanches possibles du nord au centre du pays”, note la Chaîne Météo

Rallumer son chauffage avant l’automne : une fausse bonne idée ?

Un climat qui pourrait pousser de nombreux ménages à rallumer leur chauffage avant même l’arrivée officielle de l’automne… Pour ne pas trop grelotter à la maison. Mais il ne s’agit pas forcément d’une bonne idée : et chauffer trop tôt votre logement pourrait bien faire flamber davantage votre facture d’énergie. Alors, avant de prendre une décision, posez-vous ces 7 questions que nous énonçons dans le diaporama qui suit. 

L’hiver 2023 s’annonce, en effet, rude pour le portefeuille. La semaine dernière, le gouvernement annonçait une hausse des prix du gaz et de l'électricité de 15% dès janvier prochain. C’est près de 20 euros par mois en plus sur la facture d'électricité, par exemple. Face aux difficultés d’approvisionnement en énergie du pays, on craint également des coupures en période de grand froid, et les autorités appellent désormais les Français à faire preuve de "sobriété énergétique". C'est-à-dire, économiser l’énergie autant que faire se peut. Le président Emmanuel Macron a lui-même enjoint les ménages à ne pas chauffer leur logement au-delà de 19°C cet été. 

Avez-vous du mal à vous lever le matin ?

1/7
Avez-vous du mal à vous lever le matin ?

Si vous avez si froid le matin qu’il semble encore plus difficile de sortir du lit, c’est peut-être qu’il est temps d’allumer le chauffage. Pour éviter de perdre trop d’énergie (et d’argent), programmez si vous le pouvez votre radiateur pour qu’il s'allume seulement quelques heures avant votre réveil, plutôt que de le laisser fonctionner toute la nuit…

Avez-vous froid en prenant votre douche ?

2/7
Avez-vous froid en prenant votre douche ?

La douche est, en général, un moment de détente où le corps peut, justement, se réchauffer au contact de l’eau chaude. Alors, si vous avez froid lorsque vous vous lavez, il est temps de rallumer le chauffage dans votre salle-de-bains. Pour faire des économies, n’allumez votre radiateur que quelques temps avant de prendre votre douche, et éteignez-le après. 

Vos enfants ont-ils froid ?

3/7
Vos enfants ont-ils froid ?

Vos enfants, ou vos invités, se plaignent t-ils qu’il fait trop “froid” chez vous ? C’est peut-être un signe qu’il faut rallumer à minima le chauffage ? 

Vos mains et vos pieds sont-ils gelés ?

4/7
Vos mains et vos pieds sont-ils gelés ?

Dès que vous passez du temps chez vous, vos extrémités ont tendance à être froides, voire, parcourues de frissons ? Il est temps de rallumer le chauffage, tout en veillant à conserver une température modérée. 

Voir la suite du diaporama

Le sol de votre maison est-il très frais ?

5/7
Le sol de votre maison est-il très frais ?

Si votre parquet ou même votre moquette devient particulièrement frais, vous devriez peut-être rallumer le chauffage, tout en surveillant bien le thermostat choisi : ne surchauffez pas, ou la facture sera salée !

Avez-vous froid plusieurs jours de suite ?

6/7
Avez-vous froid plusieurs jours de suite ?

Autre point à observer avant de rallumer vos radiateurs : avez-vous froid pendant plusieurs jours chez vous ? Attendez quelques jours avant de vous décider. Parfois, il ne s’agit que d’une vague de froid temporaire. Couvrez-vous bien, faites un feu de cheminée, et renseignez-vous sur la météo : si les températures ont prévu de remonter dans les trois jours, pas besoin de rallumer le chauffage, au risque de faire augmenter inutilement votre facture d'énergie  !

Quelle est la température chez vous ?

7/7
Quelle est la température chez vous ?

Munissez-vous d’un thermomètre d’intérieur, et observez la température relevée dans vos pièces : si celle-ci descend en dessous de 19°C pendant plusieurs jours consécutifs, il est temps de rallumer le chauffage.