Face à l'inflation, de nombreux consommateurs sont à la recherche de bons plans afin de réduire leurs dépenses. Initiée depuis la crise de la Covid-19, la vente en ligne est, dès lors, devenue un outil majeur pour traquer les promotions et a permis à certaines enseignes de grande distribution de faire fructifier leur commerce en ligne.
Carrefour, Lidl, Leclerc… Ces supermarchés qui profitent de l’inflationIstock

La vente en ligne, remède à l’inflation ? Alors que les confinements ont profondément modifié notre manière de consommer, les Français doivent aujourd’hui observer une hausse des prix, qui affole leurs dépenses quotidiennes. Pour gérer leur budget, beaucoup se tournent désormais vers Internet et les sites de e-commerce, en quête de promotions attrayantes et de prix réduits par rapport à ceux proposés en magasin.

Comme l’explique au Parisien Xavier Lemuet, directeur des grandes enquêtes de l’Institut Médiamétrie, “pas moins de 60% des internautes ont acheté des produits alimentaires en ligne au cours des douze derniers mois”. Ainsi, pour 48% des personnes interrogées, les achats en ligne permettent de mieux organiser leurs dépenses, alors que 23% d’entre elles font le choix de la livraison à domicile. Si cette dernière apparaît comme un atout pratique, elle est aussi idéale afin de limiter son utilisation de la voiture, pointée du doigt pour son impact environnemental.

Lidl gagne du terrain face à Carrefour et Leclerc

À ce jour, l’application Lidl enregistre 1,7 million de visiteurs uniques par jour et prend ainsi le pas sur d’autres enseignes de la grande distribution, telles que Carrefour et Leclerc, qui sont à près d’1,5 million de visiteurs. Toujours au sommet, Amazon continue de caracoler en tête des sites visités tandis que Le Bon Coin et Cdiscount complètent le podium. Comme le révèle l’article du Parisien, 22% des sondés estiment ainsi qu’il est plus simple de trouver des promotions sur Internet plutôt qu’en magasin et privilégient, avant tout, la rapidité de la livraison.

En tout, ce sont deux millions d’acheteurs en ligne supplémentaires, qui se sont pressés sur Internet, toutes catégories de produits et de services confondues. La progression des applications anti-gaspi, comme Vinted (4ème du classement), est également notable. 42% des internautes sont, à présent, familiers avec leur utilisation alors que 17% y effectuent régulièrement des commandes.

Inflation : une grande distribution en quête de solutions

Alors que les prix à la consommation augmentent de 4,8% sur un an, d’après l’INSEE, les enseignes de la grande distribution rivalisent d’inventivité pour satisfaire leurs clients. Le 4 mai, Leclerc a proposé son “bouclier de la consommation” avec un blocage des prix sur 120 produits de première nécessité (lait, café, riz, farine, oeufs…). Chaque augmentation de prix subie par ces produits sera donc automatiquement créditée sur la carte de fidélité des clients lors de leur passage en caisse.

Intermarché a, de son côté, créé des bons d’achats de 5 euros, en échange d’un montant d’achat minimum le lundi. Quant à Lidl, l’un des leaders du discount, l’enseigne a imaginé un coupon mensuel de 5% de réduction, valable une fois par mois, à partir de 50 euros d’achat. Nommée “le coup de pouce qui vaut le coût”, cette offre est réservée aux clients qui possèdent la carte de fidélité du magasin et l’application “Lidl plus”. Une manière ingénieuse de rassembler le digital et le retour aux magasins traditionnels.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.