En période de pénurie, les malfaiteurs sont toujours de sortie. Certains vendeurs peu scrupuleux tentent de vous appâter sur Internet. Voici comment.
Arnaque à la vente de masque en ligne : ne vous faites pas duper !IllustrationIstock

Ils profitent des pénuries pour mieux vous escroquer. Dans le Var, un homme en a fait les frais, après avoir passé commande auprès d’une entreprise "sérieuse" de masques et de lotions hydroalcooliques, rapporte Nice Matin.

"Je me suis fait arnaquer!", confie le Varois, habitant à Saint-Cyr. Pour dénoncer les escrocs après avoir acheté des produits par correspondance jamais reçus, il contacte ce jeudi 9 avril le service de cybercriminalité de la gendarmerie du Var.

Arnaque à la vente de masques : victime d’un des 7 sept sites déjà fermés

A la vue du nom de la société concernée, les enquêteurs spécialisés dans la cyber escroquerie ont immédiatement compris que le consommateur était victime d'un des sept sites fermés par l' Oclaesps (office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique).

L'homme avait en effet réalisé ses achats en ligne via my-natural-shop.fr. Tout comme pour mapetitepharmacie.fr. ou autres boutiques e-commerce "spéciales Coronavirus" qui ont très rapidement vu le jour, de nombreuses dénonciations de ventes frauduleuses ont été réalisées envers ce site.

"Cette situation de crise et de peur est un terrain fertile pour les escroqueries", déclare au quotidien régional le major Jean-Pierre Passemard de la section opérationnelle de lutte contre les cyber-menaces.

"La pénurie de masques a évidemment multiplié les arnaques. Des escrocs se sont engouffrés dans la brèche", ajoute-t-il.

Comment procèdent-ils ? Quelles sont leurs méthodes pour approcher le plus grand nombre de personnes ?

GRATUIT, simple et rapide : Trouvez le bien immobilier pour investir ou habiter

Vidéo : Coronavirus : quel masque choisir ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.