De nombreux commerçants n'hésitent plus à proposer le paiement en plusieurs fois. Il ne s'agit pas d'une arnaque au sens premier du terme, mais la pratique est dangereuse pour vos finances. Explications.
Pourquoi il ne faut surtout pas payer en plusieurs foisIstock
Sommaire

Ne tombez pas dans le piège. Dans bien des cas, il apparaît plus simple de payer en plusieurs fois. Pourtant, ce n’est pas parce que votre commerçant préféré en offre la possibilité que c’est nécessairement une bonne idée. Bien au contraire, en vérité ! Souvent, la pratique s’avère dommageable pour le client qui y a recours. Quand elle n’est pas tout simplement dangereuse, observe le magazine spécialisé Dossier Familial sur son site. Aussi, ne sautez pas de joie dès lors que l’on vous propose pareil contrat.

En vérité, poursuivent nos confrères, c’est le manque d’encadrement dont le paiement fractionné fait l’objet qui le rend si problématique. Il n’est généralement pas refusé - quand bien même, en pratique, c’est tout à fait possible et ce serait parfois même nécessaire - puisqu’il n’y a pas besoin de prouver sa solvabilité. Or, il s’agit pourtant d’un crédit à la consommation qui ne dit pas son nom

Ne pas opter pour le paiement fractionné : il s’agit d’un crédit à la consommation

Dans certains cas, il est gratuit, dans d’autres non. Ceci étant, il n’est presque jamais nécessaire de remplir un formulaire. Cdiscount n’hésite d’ailleurs pas à en faire un argument de vente : une "saisie de RIB" et un "numéro de pièce d’identité" suffisent amplement. Cette facilité d’accès couplée au manque d’encadrement pourrait pousser un certain nombre de ménages vers le surendettement

Fort heureusement, la Banque de France n’a pas encore constaté de drame de la sorte. Mais il serait naïf de ne pas envisager le risque. Soyez vigilants au moment de régler votre achat.

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.