Chaque détenteur d’un compte bancaire dispose de différents moyens de paiement prévus par la Banque de France. Cependant, un chèque de banque, peu connu car rarement utilisé, peut vous être demandé dans certaines situations. Dans quels types de transactions la banque peut-elle être amenée à émettre un chèque à votre place ? Et surtout, qu'est-ce qui différencie un chèque de banque d'un chèque bancaire classique ?

Les moyens de paiement proposés par la banque

Lorsque vous n'êtes pas concerné(e) par le fichier Banque de France, c'est-à-dire que vous êtes autorisé(e) à utiliser des chèques bancaires traditionnels, votre banque vous remet un carnet de chèques. Celui-ci vous permet de régler vos achats dans la limite d'un certain plafond, qui varie d'un commerce à l'autre. En effet, suite à de nombreuses escroqueries (chèques sans provisions), de nombreux commerces ont eu tendance à limiter leur utilisation, notamment le week-end. Lorsque le montant de la transaction dépasse un certain montant, un chèque de banque peut alors vous être demandé.

Quelle est la différence entre un chèque traditionnel et un chèque de banque ?

Publicité
Concrètement, un chèque de banque est un chèque émis par la Banque de France elle-même et non par vous. Cela signifie que le montant du chèque a été bloqué sur votre compte par la banque afin de garantir au vendeur l'existence réelle de la provision. Ce type de règlement peut avoir lieu lors d'un achat entre particuliers pour un montant conséquent, notamment s'il s'agit d'un véhicule. Le chèque traditionnel, lui, est émis en votre nom propre et sous votre seule responsabilité.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet