Certains établissements bancaires envisagent désormais de taxer les dépôts de leurs clients. Allez-vous perdre de l'argent à chaque fois que vous décidez de le stocker à la banque ?
Banque : serez-vous bientôt taxé sur l'argent de votre compte courant ?Istock

Les Français laissent visiblement trop d'argent à la banque. Tant et si bien, indique le site spécialisé MoneyVox, que certains établissements bancaires envisagent désormais de taxer les dépôts. L'un d'entre eux - N26 - a même franchi le Rubicon. Depuis le 19 octobre 2020 les clients, parmi les 1,6 millions de contribuables à avoir ouvert un compte chez eux, qui souhaitent leur confier plus de 50 000 euros sont taxés à hauteur de 0,5%. 

A titre d'exemple, être titulaire d'un compte de 70 000 euros coûte donc 100 euros à l'année.

Cette situation, poursuit le pure-player, n'a rien de très étonnant. Coronavirus CoVid-19 oblige, les Françaises et les Français ont tendance à se réfugier dans l'épargne. "L'encours des dépôts à vue dépasse les 450 milliards d'euros en France", explique notamment Philippe Crevel, macro-économiste et directeur du Cercle de l'Epargne, contacté par nos confrères. Et tout cela coûte cher aux banques. "Aujourd'hui, on est dans un monde où les taux interbancaires sont négatifs. En tant que banque, cela a un coût", détaille par exemple Jérémie Rosselli, le directeur général de N26, qui procède de la sorte sur tous les marchés où la réglementation le lui permet.

Taxer les dépôts, une pratique récente en France ?

Certes, en France, la pratique demeure marginale et assez récente. Mais à l'étranger, elle apparaît beaucoup plus normale. En Suisse, en Allemagne, au Danemark comme en Italie, elle est même courante. Généralement, nos voisins d'Outre-Rhin taxent les dépôts supérieurs à 100 000 euros, mais certaines n'hésitent pas à prélever un taux de -0,% au premier centime, comme c'est le cas de la Volksbank Raiffeisenbank à Fürstenfeldbruck.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.