INTERVIEW. Vous envisagez d'acheter une voiture d'occasion ? "Si certaines offres peuvent attirer votre attention, soyez vigilants, car elles peuvent se révéler trompeuses", prévient Matas Buzelis, expert automobile chez carVertical. Découvrez les escroqueries les plus répandues.
Voitures d’occasion : top 5 des arnaques les plus courantes

Fausses annonces, vices cachés, compteur trafiqué… Avec l’expansion du marché de la vente de voitures d’occasion, les tentatives d’escroqueries ne cessent de s’accroître. De "faux professionnels" non aucun scrupule à proposer à la vente des véhicules défectueux ou à surfacturer des services pouvant mettre en péril votre sécurité. D’après la DGCCRF, en 2018, des anomalies ont été constatées dans 63% des établissements contrôlés. Avant de finaliser une vente, mieux vaut donc redoubler de vigilance. Veillez à vérifier toutes les informations que votre interlocuteur vous communique, afin d’éviter un éventuel piège, qui pourrait vous faire perdre de l’argent, en plus de vous mettre en danger.

"Le choix d’une voiture est vaste et cela peut s’apparenter à une véritable énigme, lorsqu’il s’agit de l’acheter et de l’acquérir parfaitement entretenue. L'un des principaux problèmes du marché relève de l’incapacité des acheteurs à ne pas identifier rapidement les escroqueries courantes relatives aux voitures d'occasion. Certaines voitures peuvent attirer votre attention. Toutefois, elles peuvent se révéler trompeuses", révèle Matas Buzelis, expert automobile chez carVertical.

Voitures d’occasion : comment ne pas tomber dans le piège des malfrats ?

"Pour éviter d’être escroqué, pensez à vérifier l’historique de la voiture que vous envisagez d’acheter, sur le site de carVertical", ajoute-t-il. Afin d’obtenir un rapport et éviter les problèmes coûteux, il suffit d’indiquer le numéro d’immatriculation du véhicule.

"Nous fournissons toutes les informations sur les accidents, les fraudes au kilométrage, l'utilisation d'une voiture comme taxi ou son vol. Et ce, grâce aux enregistrements provenant de registres nationaux et privés, de diverses bases de données, de compagnies d'assurances et de bases de données de véhicules volés dans de nombreux pays différents*", détaille l’expert. C’est d’ailleurs à partir de ces éléments que l’entreprise a pu identifier les 5 arnaques les plus courants en analysant les rapports d'historique de plus d’un million de voitures, d'avril 2020 à avril 2021. Découvrez-les dans notre diaporama ci-dessus, afin d’adopter un point de vue critique, lors d’une prochaine transaction.

* Étude réalisée via les données de l'Allemagne, de la Croatie, de la Bulgarie, de la Hongrie, de l'Estonie, de la Finlande, de la France, de la Belgique, du Bélarus, de l'Italie, de la Lettonie, de la Lituanie, de la Pologne, de la République tchèque, de la Roumanie, de la Russie, de l'Ukraine, de la Serbie, de la Slovaquie, de la Slovénie et de la Suède.

Ce gonfleur que tout le monde s’arrache est en solde ! Utilisez le code SOLDES30 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.