Parmi tous les panneaux de circulation que vous pouvez croiser sur la route, le stop présente un aspect assez unique. Saviez-vous d'ailleurs que cela n'a pas toujours été le cas ? Comment expliquer le choix de l'octogone pour signaler un arrêt obligatoire ?
Pourquoi le panneau stop est il de forme octogonale ?Creative Commons

Saviez-vous que le Code de la route fête en ce 27 mai 2021 son centième anniversaire ? Il y a un siècle, il entrait en effet en vigueur pour la première fois dans l'histoire de l'Hexagone. Comme le rappelle RTL, l'on était alors encore loin de sa version actuelle que tous les automobilistes sont censés connaître sur le bout des doigts. Lors de ses débuts, "le Code Rousseau", son premier nom, "faisait 15 pages, contre 270 aujourd'hui".

Parmi les règles déjà en vigueur alors, se trouve notamment celle de la priorité à droite. Au fil des années, le Code de la route s'enrichit sans cesse. 

Des millions de jeunes conducteurs continuent, eux, de potasser puis de passer celui qu'on nomme désormais "le Code". Parmi les points de la réglementation à connaître absolument, figurent notamment tout ce qui concerne les panneaux de signalisation. Dès que vous prenez les volants, il est impératif de connaître leur signification. Parmi eux, le "stop" qui indique à l'automobiliste qu'il doit impérativement marquer un temps d'arrêt. 

De nos jours, cet élément de la signalisation routière est octogonal. C'est d'ailleurs le seul panneau, avertissant la présence d'un danger, à arborer cette figure à huit côtés, car habituellement ils sont triangles. 

Le panneau stop n'a pas toujours été de forme octogonale 

Pourtant, ce ne fut pas toujours le cas. Ce n'est que depuis le 30 juillet depuis 1971 que le panneau stop devient octogonal. Avant cette date, l'obligation pour les conducteurs de marquer un arrêt était notifiée par un écriteau de forme …. circulaire. 

Le choix de l'octogone vient, lui, des États-Unis et du Canada, où son origine remonte à l'année 1915, explique CNews. Le fait d'opter pour cette figure géométrique ne doit rien au hasard. Dans ces pays où les hivers sont rigoureux, "la forme octogonale permettait de reconnaître le panneau même recouvert de neige ou de givre. Une nécessité, car le franchissement d'un stop est l'une des infractions les plus dangereuses", fait savoir la chaîne d'information en continu. 

En 1968, " la Convention de Vienne uniformise la signalisation routière dans le monde". C'est à ce moment-là que le panneau octogonal traverse l'Atlantique et débarque peu à peu le long de nos routes. 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.