De nombreux usagers de la route sont désormais contraints d'équiper leurs pneus neiges. Cependant, une bonne nouvelle attend celles et ceux qui n'ont pas encore fait les démarches. Explications.
Pneus neiges : bonne nouvelle pour les automobilistes !Istock

L’amende arrive… mais elle prend son temps. À l’approche de la période hivernale, qui débutera légalement le 1er novembre 2021 et qui doit se prolonger jusqu’au 31 mars 2022, les automobilistes s’affairent : il leur faut préparer leur nouveau matériel pour pouvoir prendre la route. S’ils ne s’équipent pas, il risque, effectivement, une sanction financière conséquente — son montant étant fixé à 125 euros, rappelle Capital. C’est la loi Montagne qui leur impose cette vigilance pensée pour sauver des vies.

Cependant, Joël Giraud a tenu à revenir sur ces obligations. En exclusivité dans les colonnes de L’Est républicain, le secrétaire d’État à la Ruralité n’a pas hésité à affirmer que l’amende ne serait pas appliquée dans l’immédiat. Pourquoi une telle décision ? L’explication, sincère, est surtout électorale. La présidentielle “se profile”, reconnaît le membre du gouvernement pour qui “il faut arrêter d'emmerder les Français”...

Pneus neiges : quand arrivera l’amende ?

"Nous avons décidé de faire de la pédagogie pour la saison 2021-2022 où cette amende ne sera pas appliquée", a tout de même souligné Joël Giraud, qui précise tout de même que dans certains cas spécifiques, le défaut d’équipement demeure sanctionnable. Notamment quand un préfet décide de la prise d’un arrêté en raison de conditions climatiques extrêmes.

Autre détail essentiel : ce ne sont pas spécifiquement les pneus neiges qui sont obligatoires. "J'ai, en effet, l'impression que les constructeurs et les revendeurs de pneus neige sont en train de faire une petite musique pour faire croire que ce sont les pneus neige qui sont obligatoires", insiste-t-il avant de préciser : ce sont tous les équipements spéciaux qu’il faut avoir.

Chaînes des chaussettes embarquées, pneus quatre-saisons… Il va falloir être vigilants !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.