En hiver, le givre peut vite devenir le cauchemar des automobilistes. Voici 5 astuces pour limiter les dégâts sur votre voiture.
Givre sur la voiture : 5 bons réflexes pour limiter les dégâts

Voitures qui peinent à démarrer, routes glissantes, brume qui limite la visibilité... L’hiver est loin d’être une période facile pour les automobilistes. Pendant la conduite, mais aussi avant ! Avec la progressive baisse des températures et les gelées matinales de plus en plus fréquentes, le givre devient l’ennemi numéro un des conducteurs et de leurs véhicules. Comme l’indique le spécialiste de la réparation de vitrage auto Carglass, le gel “met les équipements de voitures à rude épreuve” : il peut endommager les joints, les essuie-glaces et le pare-brise. Il est donc important de prévenir son apparition.

Si cela vous est possible, pensez à abriter votre voiture lors des froides nuits d’hiver pour éviter les répercussions du froid sur votre véhicule. Mais si vous ne possédez pas de garage, pas de panique. Il existe plusieurs bons réflexes qui permettent de limiter les dégâts. Découvrez-en cinq dans notre diaporama ci-dessus.

Les gestes à éviter face au givre

En revanche, certains gestes, pourtant très répandus, sont en réalité de mauvais réflexes à éviter ! Inefficaces ou contre-productives, voici trois habitudes à oublier selon le constructeur automobile Renault :

  • Le carton sur le pare-brise pour éviter le givre : si l’air est humide, le carton risque de ramollir et de se coller à votre pare-brise. Le dégivrage n’en sera que plus compliqué.
  • L’eau chaude : en dégivrant votre pare-brise à l’eau chaude, vous risquez de créer un choc thermique et de fendre la vitre.
  • L’eau salée : corrosif, le sel risque d’abîmer la peinture et le métal de votre véhicule.

Anticiper les périodes de gel

1/5
Anticiper les périodes de gel

Avant que votre voiture ne soit en proie au gel, pensez à préparer votre voiture en vérifiant plusieurs choses :

Tout d’abord, assurez-vous du bon fonctionnement de la ventilation et de la climatisation. Elles vous seront d’un grand secours face au givre et à la buée.

Renault recommande également de changer le filtre d’habitacle pour assurer un désembuage plus efficace.

En outre, pensez à vous munir d’une bombe aérosol de silicone, à pulvériser sur les joints de portières pour éviter les ouvertures difficiles. Vous pouvez aussi acheter un aérosol anti-givre, qui vous permettra de dégivrer votre pare-brise facilement et rapidement.

Protéger le pare-brise

2/5
Protéger le pare-brise

Gratter le givre du pare-brise peut être long et fastidieux. Pour vous éviter cette tâche, pensez à poser sur la surface vitrée une bâche antigivre protectrice ou une couverture. Il existe également des housses de protection qui permettent de protéger l’entièreté du véhicule.

Relever les essuie-glaces

3/5
Relever les essuie-glaces

Si vous ne comptez pas protéger votre pare-brise, pensez tout de même à relever les essuie-glaces afin d’éviter qu’ils ne collent à la vitre et ne s’abîment.

Du dégrippant dans la serrure

4/5
Du dégrippant dans la serrure

Voilà une situation embêtante. Sur les voitures qui ne sont pas équipées du système de fermeture centralisée, il arrive que les serrures gèlent en hiver. Impossible donc d’y introduire la clé et d’ouvrir le véhicule. Face à ce problème, nombreux sont ceux qui appliquent de l’eau chaude pour y remédier. Pourtant cela pourrait l’aggraver : l’eau va finir par refroidir et geler à nouveau. Dans cette situation, préférez appliquer de la glycérine ou de la vaseline sur la clé.

Par ailleurs, pour éviter à vos serrures de geler, Renault préconise de mettre quelques gouttes de dégrippant dans les barillets.

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.