Certains internautes s'inquiètent de plus en plus : si le titulaire d'un contrat d'assurance-vie décède et n'était pas vacciné contre le Covid, l'assureur peut-il bloquer la transmission de capital initialement prévue ? La réponse de l'avocat fiscaliste Thomas Carbonnier.
La prise du vaccin contre le Covid-19 a-t-elle une influence sur votre assurance vie ? Istock

Assurance tout risque ? Aussi efficaces puissent-ils être contre la propagation de l'épidémie ; les vaccins anti-Covid ont malheureusement fait quelques victimes. Récemment, l'Agence de sécurité nationale du médicament (ANSM) confirmait certains des effets secondaires a priori spécifiques au sérum AstraZeneca, parmi lesquels celui de contracter une thrombose "atypique". Le risque est "rare", indique La Dépêche, et le facteur bénéfice-risque demeure favorable, mais le danger est là. Certains patients, hélas, sont même morts après s'être faits traiter.

Si, pour l'essentiel, les Françaises et les Français sont désormais convaincus de la nécessité de se faire vacciner ; certains internautes s'interrogent. Et parfois, pointent du doigt ce qu'ils estiment être un risque inutile. C'est le cas notamment de l'ancienne oncologue pédiatrique - aujourd'hui retraité - Nicole Delépine. Dans un billet de blog partagé sur le site d'extrême droite Riposte Laïque, elle explique qu'aux yeux des assureurs, se faire vacciner serait comparable au suicide.

Les assureurs-vie peuvent-ils décider de bloquer les capitaux de votre contrat ?

Ce qui voudrait dire, poursuit-elle, que l'assureur pourrait décider de bloquer le capital d'une assurance-vie si son client décédait après avoir été vacciné. Et elle d'insister ! "Les vaccins autorisés en France sont encore en phase expérimentale". Faut-il effectivement craindre pour votre assurance-vie en allant vous faire vacciner ? La réponse de Thomas Carbonnier, avocat fiscaliste au barreau de Paris, associé au sein du cabinet Equity Avocats.

Participez à notre grand jeu de l'été ! Remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.