Attention : le cap des 70 ans change radicalement les règles de succession et le montant de la franchise fiscale dont bénéficient les assurés.
IllustrationIstock

Assurance vie, que faire avant 70 ans : pourquoi faut-il se préparer avant ?

Les contrats d’assurance vie continuent à faire la course en tête dans le patrimoine financier des ménages. Selon les dernières estimations de la Fédération française de l'assurance (FFA), l'assurance-vie a enregistré une collecte nette de 3 milliards d'euros en juillet 2018, la plus forte depuis le début de l'année. L'encours des contrats d'assurance-vie, est désormais supérieur 1710 milliards d'euros (+ 3 % sur un an).

Publicité

A lire aussi : Retraite : ce qu’il faut faire avant 70 ans

Publicité

Cet engouement n’est pas seulement lié au rendement financier des contrats puisque ce dernier parvient tout juste à compenser l’inflation (1,8% attendus en 2018). Ce qui transforme l’assurance vie en formule gagnante, c’est qu’elle permet aussi de transmettre un capital, en bénéficiant d’un régime fiscal favorable (art. 990 I du Code Général des Impôts).

En cas de décès, ce capital peut être transmis selon les souhaits de l’assuré, aux personnes de son choix, les bénéficiaires n’étant pas obligatoirement membres de sa famille. Le capital versé aux bénéficiaires échappe aux droits de succession.

S’il est important de préparer l’avenir avant 70 ans, c’est parce que la règle du jeu change à partir de cette limite et que le volume des sommes pouvant être transmises hors succession se réduit comme peau de chagrin.