La taxe foncière va augmenter, c'est une certitude. Heureusement pour eux, certains contribuables peuvent s'en affranchir… Mais qui sont-ils ?
 Taxe foncière : faites-vous partie de ceux qui peuvent être exonérés ?Istock

Maître Thomas Carbonnier est avocat associé au sein du Cabinet Equity Avocats. Il exerce en droit des affaires et en fiscalité, en plus d’enseigner le droit à Paris 5. Il a notamment contribué à la rédaction d’un livre blanc sur l’économie sociale et solidaire pour le Pôle Finance Innovation.

Planet : Pour bien des Français, la taxe foncière risque d'augmenter. Pour d'autres contribuables il y a l'exonération. Qui sont celles et ceux qui y ont droit, en 2020 ? 

Thomas Carbonnier : C’est un fait avéré : le poids de la taxe foncière dans le budget des contribuables va augmenter. C’est le cas tous les ans, certes, mais cela pourrait s’avérer plus important encore cette année. Il y a fort à parier qu’elle grimpe davantage en raison de la taxe d’habitation. Un transfert de charges entre la taxe d’habitation et la taxe foncière est probable, ce qui signifie donc que la taxe d’habitation pèsera davantage sur les propriétaires. En fiscalité, on peut parfois se fier au célèbre adage : “ rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme”. C’est un jeu de bonneteau. 

Du reste, il existe plusieurs types de situation justifiant une exonération de taxe foncière. C’est évidemment le cas pour celles et ceux qui possèdent des propriétés et des biens publics, par exemple, mais je doute que ce soit ce qui intéresse vos lecteurs. Les propriétaires de bâtiments ruraux destinés à des exploitations agricoles peuvent également être exonérés.

Bien neufs, retraité héritant d’un appartement hors de prix… ce qu’il faut retenir

S’il fallait aborder des cas plus proches du grand public, je citerai bien sûr l’exonération de deux ans qu’il est possible de demander quand l’on acquiert une construction nouvelle. Pas besoin, dans ce type de configuration, d’être primo-accédant. Cela peut donc permettre de réaliser des bénéfices plus importants quand on prévoit un investissement locatif. N’oublions pas non plus les personnes âgées qui perçoivent une allocation pour invalidité et de façon générale tous les individus percevant une aide financière pour handicap. Ils sont éligibles à l’exonération.

Reste un cas rare : l’indigence. Concrètement, cela signifie que l’individu en question, devenu très précaire, n’est tout simplement plus en mesure de payer son impôt. Dans ce genre de cas, il est possible de demander à l’administration fiscale une exonération, mais cela n’a rien d’automatique et, autant le dire tout de suite : mieux vaut avoir un dossier en béton armé. Particulièrement quand il s’agit normalement de payer la taxe foncière ! Puisque cela signifie que l’on est propriétaire, il n’est pas rare que le fisc réponde simplement : “vendez”. Cela dépendra donc de la situation de chacun, mais l’hypothèse existe. Un retraité vivant avec une toute petite pension et héritant d’un bien dont le prix flambe soudainement pourrait par exemple être concerné.

Télécharger gratuitement notre guide LMNP et réduisez vos impôts jusqu'à 33000€ !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.