La situation des naturistes du Cap-d'Agde a de quoi inquiéter : de nombreux cas de coronavirus ont été diagnostiqués. De toute évidence, certains n'ont pas compris quels étaient les gestes barrières à appliquer…
Soirées privées et parties fines : pourquoi le virus circule au Cap-d’AgdeAFP
Sommaire

Les locaux, l'assurent : c'était attendu. Le village naturiste du Cap-d'Agde constitue désormais un lieu à risque. Dimanche 23 août 2020, l'Agence régionale Santé (ARS) de l'Hérault tirait d'ailleurs la sonnette d'alarme, après avoir recensé une hausse de "près de 30% de cas positifs" au coronavirus Covid-19, sur une seule journée. En une semaine, l'organisme a mené "800 dépistages" et est en mesure de confirmer 58 nouveaux cas, qui s'ajoutent aux précédents, ainsi que l'a déjà expliqué Planet.

Pourtant, bien des camps naturistes ont expliqué respecter les gestes barrières, parfois plus assidûment qu'ailleurs. "Dehors, ça râle quand on demande de mettre un masque, pas ici", titrait d'ailleurs Le Monde, le 24 août, qui consacrait un article à la bonne application des mesures sanitaires après l'inquiétante découverte de l'ARS. De toute évidence, il semblerait que les vacanciers venus se ressourcer au camp du Cap-d'Agde n'aient pas eu le mémo…

Les gestes barrières n'ont pas été respectés

C'est en tout cas ce qu'affirme Le Parisien, qui est allé recueillir les témoignages des résidents de la ville, que l'ARS dépeint comme bien plus sûre que le village naturistes.

Vincent, un cuisinier travaillant au Cap-d'Agde raconte avoir rencontré "un millier d'individus", de tout âge, alors qu'il sortait du travail vers 1h du matin. Il dépeint des ruelles "noires de monde". "Ils faisaient la fête comme s'il n'y avait pas le Covid", affirme-t-il encore. "Personne ne respectait les gestes de distanciation", poursuit un habitant de la ville, quinquagénaire.

Mais au Cap-d'Agde, que signifie faire la fête comme s'il n'y avait pas le Covid ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.