Ecouter l'article :

Après le Lot, le chef de l'État a choisi de se rendre dans la Drôme ce mardi 8 juin à la veille de la réouverture des restaurants. Il y déjeunera "avec des acteurs de la gastronomie locale et nationale" à Valence afin de discuter des défis du secteur après des mois de fermeture.
Restaurants : pourquoi Emmanuel Macron est en visite dans la Drôme avant leur réouverture ?AFP

C'est la deuxième étape du "tour de France" lancé par Emmanuel Macron. Le président de la République se rend ce mardi 8 juin dans la Drôme pour échanger avec des restaurateurs à la veille de leur réouverture. Après le Lot, le chef de l'État est en effet à Valence pour déjeuner dans un restaurant de Valence afin d'"échanger avec des restaurateurs et des représentants de l'ensemble de la filière". Objectif ? "Valoriser leur savoir-faire après plusieurs mois de fermeture, alors que s'ouvre à partir de cet été l'année de la gastronomie, au cœur de notre art de vivre et symbole de l'excellence française partout en France", selon un communiqué de l'Élysée, notamment relayé par l'Express.

Un "haut lieu de la gastronomie dans la vallée du Rhône"

Pourquoi la Drôme ? Selon l'Élysée, dont le Huffington Post se fait l'écho, ce département a été choisi par Emmanuel Macron car il s'agit d'un "haut lieu de la gastronomie dans la vallée du Rhône" et car la Drôme "est en pointe dans la formation, notamment en œnologie", et est également "le deuxième de France pour l’agriculture biologique". Valence est une ville particulièrement reconnue pour sa gastronomie grâce restaurant "La Maison Pic", de la cheffe triplement étoilée Anne-Sophie Pic. Avant son repas, Emmanuel Macron est également allé débattre "avec des lycéens, apprentis et leurs encadrants, afin d’aborder les sujets du recrutement, de la formation, et du retour à l’emploi, au moment de la reprise du secteur".

Ce déplacement fait partie des pérégrinations d'Emmanuel Macron à travers la France afin d'"accompagner la relance" après la crise du Covid-19 et de "prendre le pouls du pays". Il est accompagné par l'ancien chef de l'Élysée Guillaume Gomez qui est devenu depuis février dernier son "représentant personnel" au service de "la gastronomie française". Il doit en effet lancer cet été "l'année de la gastronomie", "symbole de l'excellence française". "Dès le début du mois de juin, grâce au retour à une vie aussi normale que possible, je veux reprendre mon bâton de pèlerin et aller dans les territoires pour prendre le pouls du pays, aller au contact", avait déjà annoncé Emmanuel Macron le 29 avril dernier lors de son interview à la presse régionale. Il prévoit d’ailleurs des échanges "sans filtre", assurent nos confrères. De quoi construire un véritable moment "d’écoute pour reconstruire le pays" à grands coups de bains de foule et de réunions publiques, poursuivent ses amis et ses conseillers. Un tour de France qui n'est pas sans rappeler son "Grand débat" en 2019.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.