Les hommages à Victorine Dartois ont été très nombreux. Selon Le Parisien, une vidéo a été mise en ligne sur YouTube par le frère de l'homme interpellé en début de semaine.
Mort de Victorine : cette vidéo publiée par le frère du suspect quelques jours après le meurtreAFP

Soulagement et effarement. Deux jours après l’interpellation d’un suspect dans l’affaire Victorine, les habitants de Villefontaine (Isère) restent sous le choc. Alors que la mort de la jeune fille de 18 ans est dans toutes les têtes, l’enquête a pris un nouveau tournant au début de semaine avec l’arrestation mardi 13 octobre de Ludovic B., un homme de 25 ans qui ne connaissait pas la victime.

Mort de Victorine : une vidéo de "dessins ésotériques"

Selon les informations de plusieurs médias, il aurait reconnu les faits lors de sa garde à vue devant les enquêteurs de la section de recherche de Grenoble. Dans un communiqué publié mercredi 14 octobre, le parquet précise qu’une perquisition a été réalisée au domicile du suspect. "Pour des raisons tenant au secret de l’instruction et à l’efficacité de l’enquête, le parquet de Grenoble ne communiquera pas pour l’instant d’autres détails complémentaires", est-il ajouté.

La découverte du corps de Victorine le 28 septembre a ébranlé de nombreux habitants de cette ville de 19 000 habitants. Ils sont nombreux à avoir fait le déplacement aux obsèques de la jeune fille ou à avoir participé à une marche blanche en sa mémoire. Messages sur les réseaux sociaux, cagnotte pour soutenir la famille… Les initiatives sont nombreuses. Il y en a une un peu plus intrigante que les autres. Comme l’explique Le Parisien, une vidéo a été postée la semaine dernière sur YouTube, composée "de dessins ésotériques" en hommage à la jeune fille. Cette création a été mise en ligne sur la plateforme par le frère du suspect interpellé. Explications.

Vidéo : Estelle Mouzin : retour sur 17 ans d'enquête

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.