L'ancien Premier ministre a reçu, ce mardi 15 juin, la médaille de Grand officier de la Légion d'honneur. Une remise faite par Emmanuel Macron qui vanté "sa fidélité et sa loyauté". Planet détaille les raisons de cette distinction.
Édouard Philippe : pourquoi Emmanuel Macron lui a remis la Légion d'honneur ?AFP

Décoration honorifique ou stratégie politique ? L'ancien Premier ministre Édouard Philippe a reçu la Légion d'honneur par Emmanuel Macron ce mardi 15 juin. Un geste politique fort un an après le départ du maire du Havre de Matignon après de vives tensions entre les deux hommes. La cérémonie de décoration a été "familiale et simple" et s'est "déroulée dans une ambiance de complicité" en présence de la femmes et des trois enfants d'Édouard Philippe selon l'AFP, notamment relayé par 20 minutes. Le chef de l'État n'a pas manqué de compliments pour vanter les mérites de son ancien Premier ministre en louant "sa fidélité et sa loyauté", mais aussi "son amour de la nuance" et "sa souple rigueur". Plusieurs personnalités politiques étaient présentes telles que des amis politiques de longue date comme Alain Juppé, mais aussi des membres du gouvernement à l'instar d'Olivier Véran ou Gérald Darmanin.

Une stratégie de Macron pour un soutien en 2022 ?

Alors pourquoi cette remise de Légion d'honneur et ces louanges ? Certains observateurs estiment que c'est une manoeuvre politique du président de la République qui souhaiterait avoir l'appui de son ancien Premier ministre à quelques jours des régionales, mais surtout pour soutenir sa réélection à l'Élysée en 2022. Édouard Philippe est en effet la personnalité politique préférée des Français et certains le voient même en candidat potentiel de la droite à l'élection présidentielle. "Le président est inquiet de ne pas avoir des nouvelles d'Édouard Philippe. Il est préoccupé à l'idée qu'il soit candidat face à lui en 2022", croit en effet savoir un des "visiteurs" d'Emmanuel Macron, interrogé par Le Monde en août dernier. 

Selon un allié de l’ancien Premier ministre cité par L'Express, lors d’un dîner le 9 mars dernier, le président de la République aurait parlé avec lui "de tous ces maires souvent issus de la droite qu'Édouard voit". Le chef de l'État pourrait tenter ainsi de créer une "force d'appui" pour débuter un nouveau quinquennat. Selon L’Express, cela pourrait également être une stratégie d'Édouard Philippe pour avoir une "possibilité de négocier des ministres". Le maire du Havre mettrait à contribution son réseau d’élus locaux afin "d'agréger autour de lui des candidats plutôt marqués à droite aux élections législatives de juin 2022".

Un décret de 2008

En réalité, cette remise de la Légion d'honneur est surtout une tradition politique automatique depuis 2008. En vertu d'un décret signé par l'ancien président de la République Nicolas Sarkozy, tous les anciens Premiers ministres sont automatiquement élevés au rang de grand officier de la Légion d’honneur s’ils ont passé plus de deux ans dans leur fonction. Or en l'occurrence, Édouard Philippe a occupé ce poste de chef du gouvernement un peu plus de trois ans, du 15 mai 2017 au 3 juillet 2020. Il a ensuite été évincé avec perte et fracs par Emmanuel Macron, qui l’a remplacé par son ancien "Monsieur Déconfinement" Jean Castex. Pour l'anecdote, la règle des deux ans avait à l'époque privé Dominique de Villepin, grand ennemi politique de Nicolas Sarkozy, ce dernier n'ayant séjourné qu'un an, onze mois et quinze jours à Matignon.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.