Lors du débat d'entre-deux-tours qui l'opposait à Marine Le Pen, Emmanuel Macron arborait systématiquement un "pin's" rouge sur sa veste. Il s'agit en réalité de la rosette de l'ordre national de la Légion d'honneur.
Débat présidentiel : pourquoi Macron porte un "pin's" rouge sur sa veste ?©Hubert Psaila Marie/Abacapressabacapress

Quelle est cette petite cocarde de tissu rouge sur le revers de la veste d'Emmanuel Macron ? Vous l’avez sûrement remarqué, les présidents de la République, dont Emmanuel Macron, portent à chaque apparition publique un pin’s de couleur rouge sur la boutonnière de leur costume. C'était notamment le cas lors du débat d'entre-deux-tours de cette élection présidentielle ce mercredi 20 avril. En réalité, il ne s’agit pas d’un vulgaire accessoire, mais d'une rosette représentant la plus éminente décoration nationale, celle de grand Croix de la Légion d'Honneur.

Le symbole de grand Croix de la Légion d'Honneur

Lorsqu’il entre en fonction, le chef de l’État reçoit le grand collier de la Légion d’honneur, signe distinctif du grand maître de l’ordre de la décoration. Créé par Napoléon en 1804, le grand collier est depuis le second empire (1848-1870) réservé au chef de l’État. Depuis, tous les présidents de la République l’ont ainsi reçu. Charles de Gaulle et Georges Pompidou l’ont même porté à l’occasion de leur photo officielle. La Légion d’honneur se porte avant tout autre insigne de décoration française ou étrangère, sur le côté gauche. Sur les tenues de ville, on choisit des insignes de boutonnière (ruban ou rosette). La rosette est de couleur rouge et est cousue sur un galon blanc en tissu. Les décorations pendantes et de format réduit sont en effet privilégiées pour les cérémonies officielles.

À quoi correspond un "pin’s" bleu ?

Certains hommes politiques arborent en revanche un pin’s bleu sur leur veste. Cette fois, il s’agit de la rosette de la médaille de l’ordre national du Mérite. Celle-ci a été instituée en 1963 par le général de Gaulle. Comme son nom l’indique, elle récompense les méritants de la nation française en remplacement d'anciennes décorations ministérielles et coloniales. Depuis 1974, tous les Premiers ministres sont élevés, par le président de la République, à la dignité de grand Croix de l'ordre national du Mérite après six mois de fonction. Emmanuel Macron avait remis en novembre 2017, à l'issue du Conseil des ministres, les insignes de grand Croix de l'Ordre national du mérite (la plus haute distinction dans l'ordre national du mérite) à son Premier ministre de l'époque Édouard Philippe. Il en a fait de même avec Jean Castex, qu'il a nommé grand-croix de l’Ordre national du Mérite à l'occasion d'une cérémonie discrète en janvier 2021.  L'ancien Premier ministre Édouard Philippe avait également reçu en juin 2021 la médaille de Grand officier de la Légion d'honneur. Tous les anciens Premiers ministres sont automatiquement élevés au rang de grand officier de la Légion d’honneur s’ils ont passé plus de deux ans dans leur fonction. Cela résulte d'un décret signé par l'ancien président de la République Nicolas Sarkozy en 2008.

D'autres personnalités politiques arborent des rosettes plus originales, comme Benoit Hamon qui portait durant la campagne présidentielle de 2017 l'ordre de l’Aigle aztèque sur sa veste. Il s'agit de la plus haute distinction mexicaine attribuée aux étrangers. 

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.