Dans un entretien au Journal du dimanche ce 27 décembre, le ministre de la Santé Olivier Véran évoque la possibilité d'un troisième confinement en fonction de l'évolution de la situation épidémique.
Coronavirus : se dirige-t-on vers un troisième confinement après les fêtes ?Istock

Se dirige-t-on vers un troisième confinement après les fêtes de fin d'année ? C'est en tout cas une possibilité envisagée par le gouvernement si en croit les déclarations d'Olivier Véran. "Nous n’excluons jamais des mesures qui pourraient être nécessaires pour protéger des populations. Ça ne veut pas dire qu’on a décidé, mais qu’on observe la situation heure par heure", a confié le ministre de la Santé dans le JDD de ce dimanche 27 décembre. Les autorités redoutent l'arrivée d'une troisième vague dans les semaines qui suivent les fêtes de fin d'année, d'autant plus que la circulation du virus est encore importante, avec "15 000 contaminations détectées par jour en moyenne, alors qu'on était descendu à 11 000".

Alors que "la pression sur le système de santé reste importante, avec 1 500 hospitalisations par jour, une tension qui baisse très peu en réanimation", Olivier Véran se dit prêt à prendre "les mesures nécessaires, si la situation devait s’aggraver". Plusieurs maires de l'est de la France, dont Reims, plaident déjà depuis plusieurs jours pour "reconfiner, soit de façon territoriale ou au niveau national". "Je pense que la perspective du reconfinement est aujourd'hui inéluctable", a même déclaré ce lundi 28 décembre sur franceinfo Mathieu Klein, maire PS de Nancy. L'élu s'alarme d'une reprise de l'épidémie de Covid-19 sur son territoire et demande à l'État de prendre des nouvelles mesures à l'échelle de l'agglomération de Nancy ou de la région Grand Est.

Véran conseille aux Français de ne pas fêter le Nouvel an

 Alors que de nombreux pays ont déjà annoncé un reconfinement, de son côté, le ministre de la Santé assure que la France a "fait le choix de mesures strictes et difficiles plus tôt pour laisser les Français souffler pendant les fêtes". Olivier Véran précise que "cela a marché, pas assez, certes", avec plus de 40 000 nouveaux cas de Covid enregistrés en 48 heures (jeudi et vendredi). Le ministre estime "nous saurons vite si les rassemblements familiaux et festifs auront un impact", après la levée exceptionnelle du couvre-feu le soir du réveillon de Noël. Une exception unique puisqu'Olivier Véran conseille aux Français de ne pas fêter le Nouvel an. "On ne peut pas, pour une soirée, prendre le risque de bloquer à nouveau le pays pendant des semaines", a-t-il assuré dans le JDD.

Alors avancement du couvre-feu, reconfinement..., rien n'est pour l'instant fixé. "On pourrait envisager des mesures plus restrictives prises à l’échelle de la région ou du département", suggère une source gouvernement dans Le Parisien. Les autorités françaises vont organiser un conseil de défense entièrement dédié à la situation sanitaire ce mardi 29 décembre à l'Élysée, on en sera peut-être plus à son issue.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.