Vous avez sûrement déjà utilisé ce "subterfuge" lors d'un contrôle radar. Mais attention, il pourrait vous coûter très cher.
Radars : cet ”arrangement" qui peut vous coûter cherIstock

Depuis l’arrivée des radars automatiques, le conducteur en faute n’est plus intercepté et verbalisé directement. A la place, un courrier est adressé au propriétaire de la voiture concernée. Mais voilà : parfois, le propriétaire n’était pas le conducteur au moment du contrôle. Ce dernier peut alors déclarer le véritable conducteur, grâce à une copie de son permis de conduire, pour que les autorités se chargent d’acheminer la contravention à qui de droit. 

On estime qu’au moins un tiers des avis de contravention font ainsi l’objet d’une désignation de conducteur. 

Des petits arrangements

Mais cette procédure est parfois utilisée à tort et à travers, par des conducteurs qui ne veulent pas perdre de points, et désignent alors, avec son accord, un membre de leur famille riche en points, mais parfois aussi, leur pire ennemi… Récemment, nul autre qu’Emmanuel Macron, le président de la République, aurait ainsi été déclaré conducteur par un chauffeur de poids-lourd contrôlé alors qu’il était en excès de vitesse. Dans un autre registre, certaines personnes vont même jusqu’à proposer de perdre des points à votre place, en échange d’une rémunération.

Des “petits arrangements” facilités par le fait que les caméras des radars automatiques ne capturent que l'arrière des voitures, rendant quasi impossible l'identification d’un conducteur.

Qui peuvent toutefois coûter cher… 

Mais il ne faut pas oublier que désigner une autre personne pour endosser la responsabilité de ses infractions routières est un délit, passible de 15 000 euros d’amende et jusqu’à un an de prison. 

Fin janvier 2022, un automobiliste qui avait effectué 6 fausses désignations a ainsi été condamné à 2 600 euros d'amende. 

Bien évidemment, il est rare qu’un membre de votre famille avec qui vous aurez convenu de la désignation finisse par vous “dénoncer”. 

Fraude en bande organisée

Mais le centre des radars de Rennes surveille de très près plusieurs désignations calomnieuses considérées comme des “usurpations d'identités”, et qui serait en réalité le fait d'arnaques en bande organisées.

En effet, depuis quelques temps, on observe la prolifération sur les réseaux sociaux de petites annonces, promettant, contre une cinquantaine d’euros, de faire annuler votre contravention. Ne tombez pas dans le piège : car au lieu de contester juridiquement l’infraction, comme le font déjà certains sites, ces personnes peu scrupuleuses vont tout simplement désigner un autre conducteur. 

Ainsi, des dizaines de personnes dont les permis ont été perdus, volés, ou usurpés, se retrouvent, en plein cauchemar, à recevoir des dizaines d’avis de contravention par semaine, pour des infractions aux quatre coins de l’Hexagone. 

Faites-donc attention aux fausses promesses de ce type. Et si vous perdez votre permis de conduire, déclarez-le au plus vite !

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.