Ce mercredi 23 mars à 13 heures, le procureur fédéral belge a donné une conférence de presse donnant les dernières informations sur l'enquête suite aux attentats de Bruxelles survenus ce mardi.

 

Le procureur fédéral belge a donné une conférence de presse ce mercredi dévoilant plus de détails sur les avancées de l'enquête suite aux attentats du mardi 22 mars à l'aéroport de Zaventem et à la station de métro Maelbeek. 

Les terroristes identifiés

Une photo issue d'une vidéo de surveillance qui montre les principaux suspects de l'attentat à l'aéroport de Zaventem a été diffusée (voir ci-dessus). L'homme du milieu a été identifié, il s'agit d'Ibrahim El Bakraoui, l'un des kamikazes.

 Le suspect à gauche de la photo n'a pas encore été identifié. L'homme au chapeau à droite de la photo est en fuite et n'a pas été identifié non plus. "Il a déposé un grand sac puis est parti avant les explosions" selon le procureur fédéral belge. Le sac contenait "la charge explosive la plus importante". Le sac a explosé après l'arrivée des secours mais sans faire de victime. 

Concernant l'attaque du métro, le kamikaze a été identifié par ses empruntes, il s'agit du frère d'Ibrahim El Bakraoui, Khalid El Bakraoui. 

Le procureur précise que les deux frères, de nationalité belge, avaient "de lourds antécédents judiciaires non liés au terrorisme". 

Une adresse perquisitionnée à Shaerbeek 

Le procureur fédéral belge a ensuite évoqué le chauffeur de taxi qui a aidé la police en reconnaissant les terroristes sur la photo. C'est lui qui avait emmené les trois hommes à l'aéroport. Il a indiqué à la police l'adresse où il a pris en charge les suspects, donnant lieu à une perquisition à cet endroit. 

A lire aussi : Attentats en Belgique : comment un taxi a permis d’aider la police

 

 Durant la perquisition, la police a retrouvé "15 kilos d'explosifs de type TATP, 150 litres d'acétone, 30 litres d'eau oxygénée, des détonateurs, une valise pleine de clous et de vis". 

Le "testament" de l'un des terroristes retrouvé dans une poubelle 

Publicité
Dans une poubelle de cette rue, les enquêteurs ont retrouvé un ordinateur contenant le testament d'Ibrahim El Bakraoui dans lequel il déclare "être dans la précipitation, ne plus savoir quoi faire, être recherché de partout, ne plus être en sécurité, et que s'il s'éternise, il risque de terminer [...] dans une cellule" (voir la vidéo ci-dessous).   

Une autre perquisition menée dans la soirée à Shaerbeek a donné lieu a une arrestation. Une personne est actuellement entendue par les enquêteurs. 

Un nouveau bilan des victimes 

Le procureur a annoncé que le nouveau bilan des victimes des attaques est de 31 décès et 270 blessés. 

 

"Dans l'intérêt de l'enquête, il n'est pas souhaitable de donner plus d'informations actuellement" a-t-il également déclaré pour clore la conférence. 

 

 

Publicité