Blague, bourde, lapsus, phrase choc… Planet.fr vous propose de revenir sur le mot ou la phrase qui a marqué la semaine.

La phrase de cette semaine est signée Nicolas Sarkozy. Et c’est Jean-Pierre Coffe qui la rapporte dans son livre Une vie de Coffe dont L’Expressa dévoilé cette semaine les bonnes feuilles. Dans ce livre, le chroniqueur culinaire se souvient, entre autres, d’une rencontre avec Nicolas Sarkozy en 2004.

"On est rancunier ou on ne l’est pas !"

Ce dernier était alors ministre sous Jacques Chirac et tous les deux avaient été invités à la même émission de "Vivement Dimanche" sur France 2. "Et je garde un souvenir du passage de Nicolas Sarkozy alors ministre d’Etat au Budget, qui exige que je le tutoie", raconte Jean-Pierre Coffe à propos de leur échange en coulisse, avant de préciser : "je refuse". Ce à quoi celui qui est aujourd’hui à la tête de l’UMP aurait répondu : "Tu m’appelles Nicolas sinon tu verras". Loin de se laisser impressionner, le spécialiste de la "bonne bouffe" aurait ensuite lâché un "Bonjour, Monsieur le ministre d’Etat" sur le plateau.

Publicité
Une sortie qui n’aurait pas plu à Nicolas Sarkozy et qui, selon Jean-Pierre Coffe, aurait été lourdes de conséquences pour lui. "Quelques temps plus tard, j’ai droit à un contrôle fiscal… On est rancunier ou on ne l’est pas !", a-t-il écrit sans toutefois apporter les preuves de ce qu’il avance.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité