L’Agence France Presse a retiré de sa base ce mardi une photo peu flatteuse de François Hollande. Un cliché qui a malgré tout fait le tour du web et suscité des commentaires. L’AFP  est venue justifier sa décision et s’est défendue d’avoir reçue des pressions de l’Elysée.

La photo présentait un président de la République pas totalement à son avantage. Pris lors d’un déplacement de François Hollande ce mardi dans une école de Denain, dans le Nord, à l’occasion de la rentrée scolaire, le cliché, capturé au mauvais moment, donnait au chef de l’Etat un air benêt, peu flatteur. L’AFP avait donc décidé de retirer cette photo de sa base « pour des raisons éditoriales », la barrant d’une croix rouge et indiquant la mention « mandatory kill » (à détruire obligatoirement).

« La valeur informative » des images privilégiéeL’image a néanmoins posté sur Twitter et a fait le tour du web, suscitant de nombreux commentaires. Sur son blog, l’Agence France Presse a expliqué pourquoi elle a choisi de censurer l’image. « La décision de retirer cette photo obéit à des considérations purement éditoriales. Elle a été prise en toute indépendance. Nous n’avons fait l’objet d’aucune pression. Jamais la présidence française n’a exigé que nous prenions cette mesure » affirme Philippe Massonnet, directeur de l’information. Il ajoute que l’AFP s’attache avant tout à « la valeur informative » de ses publications, et ne diffuse donc pas de photos de « dirigeants mondiaux dans des postures peu avantageuses, en train de se mettre le doigt dans le nez ou autre ». « L’AFP a pour règle de ne jamais diffuser d’image qui ridiculise gratuitement les gens » indique Philippe Massonnet.

Publicité
Une photo similaire cartonne sur l'AFPMais cette décision a eu l’effet inverse. « En voulant tuer cette photo après quelques minutes d’existence, nous avons en fait dopé son espérance de vie et ouvert la porte à une polémique sur un supposé interventionnisme de l’Elysée » déplore-t-il. Ce qui, rappelle-t-il à nouveau, est loin d’être le cas puisqu’une autre photo, similaire, a elle été diffusée. « Elle est même entrée dans les topshots, la sélection des meilleures images du jour par le service photo de l'AFP » indique Philippe Massonnet.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité