A moins de deux mois du premier tour des élections municipales, Nathalie Kosciusko-Morizet, la candidate UMP à la mairie de Paris, a décidé d’envoyer une lettre aux électeurs de la capitale. Dans cette missive de quatre pages, l’ancienne ministre donne les grandes lignes de son projet.

©AFP

Un avant-goût de son premier grand meeting de campagne. A quelques jours du discours qui donnera le ton de sa campagne pour la course à la mairie de Paris et à moins de deux mois du premier tour des élections, Nathalie Kosciusko-Morizet (NKM) a décidé de donner quelques pistes sur son projet. Celle qui brigue le siège de Bertrand Delanoë a en effet envoyé une lettre aux Parisiens. Long de quatre pages et édité à 500 000 exemplaires, ce courrier livre les grandes ambitions de la candidate UMP pour la capitale.

Dans son viseur, figure ainsi le métro. NKM souhaite élargir ses horaires de circulation en le faisant fonctionner jusqu’à deux heures du matin en semaine et toute la nuit les weekends. L’ancienne ministre voudrait également étendre cet allongement des horaires aux crèches. Actuellement fermées vers 18h-18h30, celles-ci pourraient restées ouvertes jusqu’à 19h30. Un service de crèche d’urgence pourrait par ailleurs voir le jour. "J’étendrai les horaires d’ouverture des crèches, du métro, des mairies d’arrondissement, des bibliothèques et des équipements sportifs. Et je propose – c’est possible sur simple décision du maire de Paris – d’étendre enfin l’ouverture des commerces le dimanche", affirme la députée de l’Essonne.

"Je serai la maire du zéro augmentation d’impôts"Assurant qu’elle serait "la maire du zéro augmentation d’impôts", NKM précise également qu’elle s’engage à réduire les dépenses d’un milliard d’euros et à faire baisser la taxe d’habitation. "Le gâchis, et dans certains cas la gabegie, plombent nos comptes municipaux. Non, il n’est pas besoin de 36 adjoints, et j’en limiterai le nombre à 20", écrit-elle.

La conquête "de nouveaux terrains constructibles"Quant à la crise du logement, l’ex-membre du gouvernement promet de trouver des solutions pour "qui travaille à Paris, qui est prêt à se battre pour rester à Paris". Forte de son engagement, la candidate de l’opposition explique : "Je propose de partir à la conquête de nouveaux terrains constructibles, en couvrant le périphérique et les voies ferrées, partout où c’est possible, et en réhabilitant ainsi des espaces aujourd’hui abandonnés. A Bercy-Charenton, Gare du Nord, aux portes de Paris : voilà les quartiers de demain".

Publicité
NKM veut développer une conciergerie de quartierPour garantir une ville propre et sécurisée à ses habitants, NKM s’engage par ailleurs à créer une police et une conciergerie de quartier. "Je développerai la vidéoprotection, et surtout je mettrai en œuvre la tolérance zéro. Les incivilités, la délinquance, l’environnement quotidien qui se dégrade empoisonnent la vie des Parisiens. J’installerai dans chaque quartier un référent capable de faire intervenir dans la journée, après signalement, une équipe de nettoyage ou de réparation légère de la voirie", détaille-t-elle. Sous le slogan "une nouvelle énergie pour les Parisiens", NKM résume ainsi son projet à la volonté d’offrir aux Parisiens  "une ville à énergie positive", une ville ville qui "donne plus d’énergie qu’en n’en prend", une ville qui "offre à ses habitants une chance de plus".

Vidéo : François Fillon soutient NKM

Publicité