Invité lundi soir sur le plateau de C à vous, Fabrice Luchini a taclé le président François Hollande et son Premier Ministre Jean-Marc Ayrault de manière plus ou moins fine. L’acteur en a également profité pour afficher sa sympathie pour Nicolas Sarkozy.

©AFP

Encore une fois, il n’a pas mâché ses mots. Habitué des sorties choc, Fabrice Luchini s’est une fois de plus illustré par ses propos. Lundi soir sur le plateau de C à vous, l’acteur a en effet lâché : "Jean-Marc Ayrault, on sent bien que c’est un brave homme. On ne sent pas le pervers. On ne sent pas le touzard. On voit bien que Jean-Marc Ayrault, ne se fait pas faire des turlutes avec DSK, avec des cochonnes… Tu vois ce que je veux dire, il n’a pas le caméscope pendant qu’il y a une femme avec lui…". Fort de ces propos tout en finesse, il a poursuivi quelques minutes plus tard : "Il n’est pas comme ça, Ayrault. On sent qu’il n’a pas niqué le fisc, il ne doit pas gagner beaucoup d’argent donc il ne doit pas tellement niquer. On sent que c’est un brave homme, on sent que c’est un honnête homme". Et alors qu’il aurait pu s’arrêter là, Fabrice Luchini a ajouté : "Mais il n’a pas écrit Le voyage au bout de la nuit, c’est ça le problème".

Publicité
Hollande "ne tient plus la baraque"Non content d’avoir flingué le chef du gouvernement, l’acteur a ensuite eu un petit mot pour François Hollande. "Moi je les aime beaucoup les hommes politiques. Hollande, je l’aime beaucoup  aussi. Il ne tient plus la baraque, j’ai l’impression que la baraque n’est plus tenue du tout", a-t-il déclaré. Fabrice Luchini a par ailleurs confié qu’il ne "détestait pas du tout" Nicolas Sarkozy et même qu’il "le connaissait pas mal". Des propos qui ont résonné comme un aveu à demi-mot de sympathie pour l’ancien chef de l’Etat.