Invitée sur BFM TV ce vendredi matin, Rachida Dati est revenue sur le dérapage de Philippe Le Ray à l’Assemblée, faisant la poule dans l’hémicycle. Elle a condamné son comportement et indiqué qu’elle aurait réagi avec humour en faisant le blaireau.

© Abaca Press

Décidément le « poulegate », comme il a été rebaptisé, n’en finit pas de faire parler. Mardi soir, alors que les députés examinaient le projet de loi de réforme des retraites, Philippe Le Ray, député UMP, s’est mis à imiter la poule pendant une intervention de l’élue EELV Véronique Massoneau. Un dérapage jugé sexiste qui a valu à  son auteur une sanction, mais qui agite toujours les réseaux sociaux, et la classe politique.

Un comportement « nul »Invitée ce vendredi matin de Jean-Jacques Bourdin sur BFM TV, Rachida Dati est revenue sur l’incident. « C'est une maladresse de fin de soirée de la part d’un de nos députés » a estimé la maire du VIIe arrondissement de Paris, qui a tout de même condamné ce comportement qu’elle a qualifié de « nul ». L’ancienne Garde des Sceaux a également regretté les proportions qu’ont pris l’affaire. « Il y a eu un rappel à l'ordre, il était nécessaire. Ce qui m'a gênée, c'est la mise en scène le lendemain par toutes ces femmes parlementaires » a-t-elle expliqué, pensant « à toutes ces femmes qui vivent le sexisme dans leur boulot et qui n’ont pas le choix ». Les députées de la majorité avaient décidé le lendemain d’arriver en retard à la séance des questions au gouvernement pour marquer leur protestation.

Publicité
« Moi j’aurais fait le bruit d’un blaireau »Mais l’ex-ministre a également fait preuve de la répartie qu’on lui connait. Si elle avait été à la place de Véronique Massoneau, Rachida Dati aurait réagi avec humour. « Pendant qu’il caquetait, moi j’aurais fait le bruit d’un blaireau » a-t-elle répondu. Si vous vous demandez à quoi peut bien ressembler le cri du blaireau, en voici un petit aperçu. On est curieux de voir Rachida Dati se lancer dans une telle imitation.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité