Alors que le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, demandait depuis plusieurs mois auparavant la nationalisation du site de Florange, l'Etat français a commencé ce lundi un programme de ventes des participations qu'il détient dans des entreprises. Retour sur ces grandes entreprises que l'Etat possède dans des proportions différentes.

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault a annoncé que le gouvernement va vendre des actions que l'Etat possède dans de grandes entreprises. Ce programme de cession de participations va dans le sens de mettre fin à l'intrusion de l'Etat dans les activités économiques, à l'opposée de l'affaire Dailymotion, dont l'acquisition a été empêchée par le ministre, Arnaud Montebourg. L'une des entreprises dont l'Etat détient le plus de participations est la SNCF. Le groupe est en effet détenu à 100% par l'Etat français.

©CC Wikicommons