Avis aux fans de Johnny. Si vous pensiez que pour vous recueillir sur la tombe du chanteur à Saint-Barthélemy, il convenait de débourser des milliers d’euros, détrompez-vous. Quelques astuces peuvent vous permettre de ne pas y laisser votre cuir. 

Johnny Hallyday en avait décidé ainsi. Ce sera Saint-Barth ou cela ne sera pas. Contrairement à ses obsèques nationales, l’enterrement s’est donc tenu loin, très loin de la ferveur métropolitaine. Résultat : pour celles et ceux qui aspirent à se rendre sur la tombe de l’idole des jeunes, la douloureuse risque de se révéler particulièrement salée.

Plusieurs déconvenues

De fait, en moyenne à l’approche des fêtes de fin d’année (entre le 15 décembre et le 15 janvier), il faut compter pas moins de 2 000 euros par personne (vol direct) pour effectuer un aller-retour depuis Paris. Si certains inconditionnels de Johnny n’ont pas hésité à casser leur livret pour se rendre sur place le plus tôt possible, nombreux sont ceux à avoir été contraints de se résigner. Première déconvenue.

A cela, s’ajoute le fait que, suite à l’ouragan Irma, l’île de Saint-Martin n’est, pour le moment, plus accessible, tout du moins via Air France. Or, elle constitue un point de passage obligé si vous souhaitez vous rendre à Saint-Barth. Deuxième déconvenue.

Oubliez l’hiver

Dans ce lot de désagréments, existe toutefois une bonne nouvelle. En prenant en considération certains éléments (à commencer par la période), vous pourrez très prochainement venir vous recueillir sur la tombe de Johnny.

L’idée, partir hors périodes hivernales ou estivales ! Comptez à peine plus de 700 euros l’aller-retour (avec une escale) en avril par exemple. Un tarif nettement plus accessible qu’il est possible d’obtenir si vous vous y prenez plusieurs mois à l’avance et que vous n’êtes pas contre l’idée de faire une ou deux escales.

Misez sur les hôtels milieu de gamme

Publicité
Certes, une fois sur place, vous aurez probablement envie de séjourner dans l’un des sept palaces de l’île. Mais à 3 000 euros la nuit en hiver, mieux vaut peut-être se tourner vers un logement plus accessible. Ça tombe bien puisque l’île regorge d’hôtels de milieu de gamme (trois étoiles minimum) avec des tarifs nettement plus accessibles. L’autre option consiste à vous orienter vers des locations saisonnières de type Airbnb. Comptez 100 euros la nuit en moyenne. Quant aux sorties et autres virées, n’ayez crainte. A Saint-Barth, il y a très peu de restaurants. De ce point de vue là, vous ne risquez pas la frénésie d’achat.

En vidéo - Johnny Hallyday inhumé dans l'intimité

 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité