ENTRETIEN. Ce 8 mars débute la cinquième saison de Mariés au premier regard sur M6. Une édition inédite qui réunit de nouveaux célibataires prêts à se marier grâce aux mystères de la science, réservant aussi son lot de rebondissements. Planet vous dévoile les secrets de l'émission.
Réactions des proches, tournage, casting... Les secrets de Mariés au premier regard© Marie ETCHEGOYEN/M6
Sommaire

Mariés au premier regard : voici le casting de la 5ème saison

L’amour est enfin de retour sur vos écrans. Ce lundi 8 mars débute la cinquième saison de Mariés au premier regard sur M6 à partir de 21 h 05. Une nouvelle édition encadrée comme à son habitude par les experts Estelle Dossin et Pascal De Sutter, qui vont accompagner sept nouveaux couples formés grâce à leur science jusqu’à leur union. Pour le meilleur et pour le pire, comme le dirait si bien la célèbre formule.

À l’occasion d’une conférence de presse, à laquelle Planet a assisté au mois de février, la nouvelle saison de Mariés au premier regard nous réserve déjà de nombreuses surprises, à commencer par le casting. Face au succès de la quatrième saison, réunissant en moyenne près de 3 millions de fidèles devant leur écran, "ce sont 10 000 candidatures spontanées qui ont été envoyés", nous indique la production, alors qu’on en comptait "seulement 1 000 inscriptions" lors de la saison 2.

Ce qui laisserait penser que le désir de mariage n’a pas freiné les volontaires malgré les contraintes de la crise sanitaire. À la fin des sélections, ce sont 14 célibataires âgés de 25 à 41 ans (soit 7 femmes et 7 hommes, dont pour la première fois des jumeaux), qui vont s’unir devant Monsieur le maire de Grans. Parmi eux, on découvre Cécile, une dynamique agent commercial immobilier de 40 ans et Yannick, un valeureux sapeur-pompier et agent de sureté de 27 ans.

Avant de connaître l’élu de leur cœur, les deux participants ont relevé cette expérience particulière et controversée. Une démarche qui a perturbé leurs proches, contrariés à l’idée de les voir se marier avec un(e) inconnu(e). "Ma fille était un peu réfractaire quant à ma participation à l’émission, mais finalement, ça a été un mal pour un bien parce qu’elle sait que sa maman est aussi une femme", nous confiait Cécile, mère d’une lycéenne de 18 ans. Tout comme Yannick avec sa maman. "Dans le fond, ma mère ne m’aurait pas renié, je sais qu’elle m’aime. Et je sais que quoi qu’il arrive, elle sera toujours là pour moi".

Si Mariés au premier regard veut être un programme fédérateur autour de l’amour, cette expérience a surtout rapproché les familles. "Il fallait qu’elle m’accompagne, en tout cas, j'en avais envie. Il a fallu qu’on parle, qu’on échange. Tous les jours, elle m’appelait, je l’appelais aussi pour raconter tous les hauts et les bas, donc ça m’a beaucoup rapproché", se souvient le jeune pompier métis. Même avis pour la jolie brune quadra. "On a vécu des moments très forts, on a dû sortir certaines émotions et ça nous a rapprochés. Ça a été une expérience unique pour nous deux".

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.