En 2006, M6 présentait le jeu d'aventure "Pékin Express" à la télévision. 15 ans après, l'émission a séduit une centaine de candidats venus s'affronter dans une course effrénée à travers le monde. Pour l'occasion, Planet vous invite à remonter le temps jusqu'à la première saison.
Pékin Express : à quoi ressemblait la première saison de l’émission il y a 15 ans sur M6 ?© M6 / Capture video / TV Show OnlineCapture vidéo

Pékin Express : Stéphane Rotenberg a failli refuser d’animer la course

Déjà 15 ans d’aventure à l’écran. C’est la durée d’existence du jeu Pékin Express depuis sa première diffusion, le 15 janvier 2006 sur M6. Adaptée du format flamand Peking Express, né deux ans avant grâce au producteur belge Ludo Poppe pour la télévision belge et néerlandaise, l’émission fait partie des programmes adulés par les téléspectateurs français.

Pour incarner la version française de Pékin Express, M6 a fait appel à l’une des valeurs sûres de la chaîne : Stéphane Rotenberg. Ancien journaliste pour des magazines automobiles, passé par la case téléréalité avec Le Bachelor (2003-2005), il est devenu l’arbitre de cette course mythique dès la première saison. Une aventure exceptionnelle mêlant les voyages, l’autostop et le dépassement de soi, de quoi séduire l’animateur aujourd’hui âgé de 53 ans.

"J'y passe un temps fou de ma vie, c'est une vraie tranche de vie. Il y a le programme, mais il y a aussi l'après, je pose ma voix sur le programme, il y a une quantité de choses à faire", avouait-il auprès de PureMedias en 2010. "Aujourd'hui ça me va très bien mais peut-être qu'avec le temps je me dirais que le temps consacré au programme est disproportionné".

Si Stéphane Rotenberg mesure sa chance de partir en voyage à chaque saison sur Pékin Express, c’est grâce au succès du programme auprès des fans. "Si Pékin Express n'avait pas marché, je pense que je ne serais pas là aujourd'hui, ou en tout cas pas sur M6", assurait le producteur à l’époque, se trouvant dans le creux de la vague après la fin du Bachelor. Plus surprenant encore puisqu’il a bien failli ne jamais présenter le jeu d’aventure, concurrent direct à Koh-Lanta. "Mais je sais que j'ai failli refuser de présenter l'émission en plus, mon premier réflexe a été de dire non. Et c'est le producteur, Alexandre de Gémini, qui m'a convaincu à l'époque de le faire", admettait-il à nos confrères.

Vous aussi participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.