Ecouter l'article :

Le journaliste Jean-Jacques Bourdin a été verbalisé ce dimanche 24 mai par les gendarmes dans le Cantal pour excès de vitesse et non-respect de la limite de déplacement, comme le rapporte le quotidien La Montagne. Des infractions qui ont coûté cher au célèbre animateur de 70 ans.
Jean-Jacques Bourdin : le journaliste arrêté pour excès de vitesse et non-respect des 100 km

Un homme pressé pris en flagrant délit. Ce dimanche 24 mai, le journaliste Jean-Jacques Bourdin a été arrêté par les gendarmes de Saint-Flour sur une autoroute dans le Cantal, comme le rapporte nos confrères de La Montagne ce mercredi 27 mai.

D’après les informations du quotidien régional, l’animateur de 70 ans, qui rentrait du sud de la France en empruntant l’A75, a été appréhendé par les gendarmes du Peloton motorisé (PMO) qui l’ont immédiatement arrêté pour excès de vitesse. Au volant de son Audi A6 limousine, la célèbre voix de la matinale de RMC roulait à 186 km/h où la vitesse était limitée à 130 km/h.

Amende, retrait du permis et immobilisation du véhicule

"Une vitesse de 176 Km/h a finalement été retenue", précise La Montagne. Pour autant, cette infraction au code de la route a couté très cher à Jean-Jacques Bourdin, comme l’a indiqué le quotidien. "Son véhicule a été immobilisé, et il a été sanctionné d'une rétention administrative du permis de conduire". Une sanction alourdie d’une amende de 135 euros, puisque le journaliste de BFMTV n’a pas respecté la limitation de déplacement des 100 kilomètres autour du domicile, imposée depuis la levée du confinement le 11 mai dernier.

Si l'époux d'Anne Nivat n’a pas commenté cette mésaventure, cela ne l’a pas empêché de reprendre ses activités en radio et à la télé ce lundi 25 mai. D’autant que pendant la crise sanitaire, l’animateur de Bourdin Direct n’a pas caché son agacement face à l’attitude des ministres, refusant de se rendre en plateau dans les matinales.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.