TEMOIGNAGE. À 79 ans, cette retraitée a dû patienter de longues semaines avant de pouvoir être vaccinée. Internet, téléphone... Elle a tout fait pour obtenir un rendez-vous, en vain. Son fils nous raconte ce parcours du combattant avant sa première injection.
Vaccination : "Après des semaines de galère, on a dû être disponible du jour au lendemain"AFP

Un véritable parcours du combattant. Les personnes qui peuvent être vaccinées doivent s’armer de patience avant d’obtenir un rendez-vous pour leur première injection. Si de nouvelles places ont été mises à disposition des Français, il reste très compliqué, à l’heure actuelle, d’obtenir un rendez-vous, peu importe le vaccin choisi. Face à ces difficultés, le gouvernement a décidé d’élargir la campagne de vaccination en autorisant les médecins généralistes et les pharmaciens à délivrer, eux aussi, les deux doses nécessaires. Résultat, les listes d’attente sont déjà bien remplies dans certaines officines et il va falloir faire preuve de patience.

Vaccination : "Quelle galère pour avoir un rendez-vous !"

Les personnes de plus de 75 ans étaient parmi les premières à pouvoir être vaccinées, même sans comorbidité. Pourtant, à 79 ans, la mère de Lilian a dû attendre de longues semaines avant d’obtenir sa première dose, tant attendue pour elle. "Elle ne présente aucune comorbidité ou autres, mais elle est intenable et a toujours besoin de sortir, de se confronter au monde, donc c’est dire si elle s’expose", nous explique le quadragénaire. S’il tient à préciser que sa mère fait attention lorsqu’elle est à l’extérieur et qu’elle respecte les gestes barrières, la situation devenait compliquée et l’attente a été longue, très longue.

"Quelle galère pour avoir un rendez-vous", souffle Lilian. Sa mère vit dans l’Essonne (Ile-de-France), mais à la limite de la Seine-et-Marne, ce qui aurait pu avoir comme avantage de multiplier les centres de vaccination :"Non seulement il a fallu que j’aille sur Internet pour trouver des rendez-vous, en vain, mais qu’elle aille à la mairie pour réclamer plusieurs fois ce droit". C’est finalement à Melun (Seine-et-Marne), que la septuagénaire a pu obtenir une place. Elle a reçu sa première injection il y a quelques jours, "après des semaines d’attente" et pas question de ne pas être disponible ! "Au moment où la mairie de son village a appelé, le rendez-vous était pour le lendemain donc il a fallu être réactif et que ce soit moi qui l’emmène, parce que ce n’est pas à côté de chez elle", précise Lilian. Une fois le rendez-vous obtenu, comment la vaccination s'est-elle déroulée au centre dédié ?

Ce gonfleur que tout le monde s’arrache est en solde ! Utilisez le code SOLDES30 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.