Vacances : quel type de bronzeur êtes-vous à la plage ?
Pour de nombreux Français, l'heure des vacances a sonné, et il est temps d'enfiler son maillot de bain et d'attraper sa serviette de plage pour profiter des joies du littoral. Paresseux, hyperactif, agaçant… Quel type de bronzeur êtes-vous sur le sable chaud ? Le site Hotels.com a identifié 6 profils de vacanciers avec l'aide d'un psychologue. Découvrez celui qui vous correspond.

Vous en avez rêvé toute l’année : le soleil brûlant, le sable chaud, l’eau azur et le bruit du ressac… En vacances, la plage reste l’une des activités préférées des Français, à domicile où à l’étranger. Pour 59 % des Français, les vacances idéales se déroulent à la mer, selon un sondage BVA réalisé en 2018. Pour 87% d’entre eux, prendre un bain de soleil en vacances et se prélasser autour de la piscine est d’ailleurs un  excellent moyen de se détendre et d'échapper à la réalité, selon une récente étude du site Hotels.com. 

La plage “est devenue le symbole d’un refuge hors d’un monde urbain oppressant et pollué. On va à la plage pour fuir la ville, pour se ressourcer dans un lieu « naturel ».”, explique d'ailleurs Isabelle Bruno, chercheuse au CERAPS, le centre d'études et de recherches administratives politiques et sociales, à France 3

A la plage, au bord de la piscine... Les comportements qui agaçent les Français

Et si certains vacanciers raffolent des plages de cocotiers à l’autre bout du monde, l’Hexagone n’est pas en reste en termes de baignade au grand air. De la mer du Nord au littoral méditteranén, il existe environ 2600 plages en France, et certaines offrent un paysage à couper le souffle. 

Dans les hôtels et les campings, les piscines sont également prises d’assaut tous les étés par ceux qui préfèrent l’eau douce à l’air marin. 

Se baigner, nager, jouer, ou encore lézarder au soleil… Chacun a ses activités de prédilection au bord de l’eau. 

Et certains comportements irritent plus que d’autres. Ainsi, toujours le sondage “Bronzage et farniente” d’Hotels.com, 35% des Français interrogés supportent mal les voyageurs qui réservent des transats au bord de l’eau en y déposant leurs serviettes à l’aube, avant de retourner dans leur chambre d’hôtel aussitôt. 34% confient également être agacés par ceux qui accaparent un transat pendant des heures, et 24% par les personnes qui leur cachent le soleil. 

Et vous, quel type de bronzeur êtes-vous, à la plage ou à la piscine ? Judi James, psychologue spécialisée dans le langage corporel, a identifié pour Hotels.com 6 profils de vacanciers selon leur comportement sur un transat ou une serviette. Découvrez dans notre diaporama lequel pourrait vous correspondre - et celui qui pourrait correspondre à votre voisin. 

Le repu de repos

1/6
Le repu de repos

Ce bronzeur a une vie plutôt stressante, et son but, à la plage ou au bord de la piscine, est simple : se reposer. Cocktail dans une main, roman dans l’autre, il profite de ses journées pour se ressourcer, et de ses nuits pour faire la fête…

Le “qui part à la chasse perd sa place”

2/6
Le “qui part à la chasse perd sa place”

C’est un serial ‘piqueur de transat”, qui peut en exaspérer plus d’un. A peine vous êtes-vous levé de votre transat qu’il bondit, prêt à l’accaparer. C’est aussi lui qui se lève à 5h du matin pour aller réserver sa place au meilleur endroit, avant d’abandonner sa serviette pour retourner dormir… 

Le cheval de Somme

3/6
Le cheval de Somme

On peut se demander s’il est vraiment en vacances, tellement ce “bronzeur” semble avoir du mal à décrocher.. et à profiter de son environnement. “Elle/Il arrive chargé(e) d’ordinateurs portables, de téléphones et travaille toute la journée pendant que sa famille part s’amuser”, décrit l’étude d'Hôtels.com 

Voir la suite du diaporama

L’hyperactif

4/6
L’hyperactif

Se reposer ? Le concept est étranger pour ce bronzeur. Même en vacances, il ne reste pas en place plus de cinq minutes, avec une “tendance à se lever tous les quarts d’heure pour aller observer l’océan ou s’acheter une glace”, explique le site.

Le “qui part à la chasse perd sa place”

5/6
Le “qui part à la chasse perd sa place”

C’est un serial ‘piqueur de transat”, qui peut en exaspérer plus d’un. A peine vous êtes-vous levé de votre transat qu’il bondit, prêt à l’accaparer. C’est aussi lui qui se lève à 5h du matin pour aller réserver sa place au meilleur endroit, avant d’abandonner sa serviette pour retourner dormir… 

L’Icare

6/6
L’Icare

Ce vacancier ne prend pas l’art de la bronzette à la légère. Dès que le soleil tourne, il repositionne son transat, et n’hésite pas à se tartiner d’huile bronzante, pour rentrer de vacances hâlé comme jamais.