Fera-t-il plus beau en juillet ou en août ? Patrick Marlière, météorologue à Agate Météo, donne à Planet les premières tendances pour l'été 2021.
"Un été anormalement chaud" : à quoi faut-il s’attendre pour juillet et août ? Istock

Le premier épisode de chaleur de l’année débute jeudi 10 juin en France. Si le thermomètre est monté progressivement ces dernières semaines, il va atteindre de nouveaux stades ce week-end, puisque près de 35°C sont attendus dans le sud du pays et 30°C dans la capitale. Une bonne nouvelle au moment de la réouverture des piscines et de l’allongement du couvre-feu, mais certains vont tout de même avoir chaud chez eux et au bureau…

Météo : un été chaud et sec

Cet épisode de chaleur est-il annonciateur de l’été à venir ? Faut-il s’attendre à des mois de juillet et août caniculaires en France ? L’été météorologique a déjà débuté, même si nous devons attendre le 21 juin pour changer officiellement de saison. Pour l’heure, les prévisions disponibles sont fiables à 50% et les professionnels auront une idée plus précise du temps dans les prochaines semaines. Interrogé par Planet, Patrick Marlière, météorologue à Agate Météo, explique que l’été devrait être "anormalement chaud et sec" mais "tout de même moins sévère que ces dernières années". Il nous livre les premières tendances pour les mois de juin, juillet et août.

Au cours des deux dernières semaines de juin, il faut s’attendre à un mélange entre soleil et orages – particulièrement en fin d’après-midi et en soirée – avec un déficit pluviométrique qui "sera important". "Les températures seront situées bien au-dessus des normales de saison", ajoute Patrick Marlière auprès de Planet. Les orages devraient être encore présents au mois de juillet, particulièrement dans la moitié sud du pays…

Ce gonfleur que tout le monde s’arrache est en solde ! Utilisez le code SOLDES30 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.