Voyager en Europe pour les vacances d'été devrait être possible. Qu'en est-il en revanche des pays du Maghreb ? Nombreux sont ceux qui comptent sur le tourisme pour relancer le secteur et l'économie.
Tunisie, Maroc, Algérie... Pourra-t-on aller au Maghreb cet été ?IllustrationCreative Commons

La saison estivale approche à grands pas. Si les Français peuvent compter sur la réouverture des frontières de nombreux pays européens, notamment ceux du pourtour méditerranéen, quelle est la situation au Maghreb ? Plusieurs états ont d’ores et déjà planifié une potentielle arrivée des touristes, informe Air Journal. C’est le cas notamment de la Tunisie qui a annoncé la réouverture de ses frontières terrestres, aériennes, et maritimes dès le 27 juin 2020. Le pays compte sur une reprise du tourisme en juillet et en août avec l’Europe notamment, qui est son principal marché. Le secteur est important pour la Tunisie puisqu’il compte pour 14% du PIB (produit intérieur brut) et souffre d’un manque à gagner de six milliards de dinars (deux milliards d’euros).

La crise sanitaire ne l’a pas non plus épargné au niveau des emplois : 400 000 sont menacés. Il est donc nécessaire pour le pays de sauver son économie en relançant le tourisme notamment avec la compagnie aérienne Tunisair. Si aucune date de reprise des vols commerciaux n’a encore été annoncée, le ministre du Tourisme, Mohamed Ali Toumi a suggéré la fin du mois de juin. Toutefois, la Tunisie n’est pas le seul pays du Maghreb à compter sur le tourisme.

La situation sanitaire est plus complexe en Algérie

Du côté du Maroc, les autorités mettent tout en œuvre afin de permettre une réouverture des frontières pour la saison estivale. Cependant, aucune date n’a encore été dévoilée. En ce qui concerne les vols, la compagnie aérienne Royal Air Maroc devrait reprendre les trajets domestiques le 11 juin 2020, tandis que les trajets internationaux seraient accessibles d’ici début juillet.

À l’instar de la Tunisie, le pays compte aussi énormément sur le tourisme européen et plus précisément les Français. Ces derniers représentaient 27,6% du total des touristes étrangers en 2018, soit un total de 1,84 million de personnes.

Pour finir, l’Algérie est dans une situation un peu plus compliquée. La crise sanitaire n’est pas encore totalement maîtrisée au sein du territoire. Le pays est toujours confiné, les plages interdites et la majorité des commerces fermés.

De plus, les autorités communiquent en déclarant que la levée de ce confinement se fera de manière progressive, mais aucune date n’a pour le moment été indiquée. À l’heure actuelle, les seules liaisons aériennes annoncées sont les vols de rapatriement entre Paris et Alger.

Europe : vers une ouverture des frontières extérieures ?

Malgré ce dernier exemple incertain, d’autres pays hors-UE sont prêts à accueillir des touristes. Or, pour que le trajet soit possible, il faut que l’Union Européenne autorise une réouverture de ses frontières extérieures. A l’heure actuelle, aucune date n’a été communiquée.

Malgré tout, certaines personnes se montrent optimistes, à l’instar de Jean-François Rial, PDG de l’agence Voyageurs du Monde. Il pense que les pays présentant une situation sanitaire positive (le Liban, le Maroc, la Tunisie...) pourront accueillir des voyageurs européens.

Comment bien choisir sa mutuelle senior ? - Obtenez votre guide Mutuelle Senior 2020 dès maintenant

Vidéo : Quel est le budget moyen des Français pour les vacances d'été en 2015 ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.