Il n'y aura pas de nouvelles annonces cette semaine, mais un nouveau confinement est-il à craindre dans un temps court ? Interrogé par BFMTV, un proche du gouvernement estime que de nouvelles restrictions sont "inévitables".
Troisième confinement : de nouvelles restrictions "à court terme" ?AFP

Ce ne sera pas pour cette semaine. Le gouvernement nous a habitués ces derniers temps à faire des annonces après chaque conseil de défense. Pourtant, cette fois-ci, pas de nouvelles restrictions au programme à en croire Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement. Lors d’une conférence de presse à l’issue du Conseil des ministres du 20 janvier, il a précisé qu’ "il n’y aura pas d’évolution des restrictions nationales cette semaine" car il fallait "laisser sa chance au couvre-feu". "Si la situation devait se dégrader, d’autres mesures nationales pourraient être décidées", a néanmoins rappelé Gabriel Attal.

"Un renforcement des restrictions semble inévitable"

Le gouvernement tente-t-il de préparer les Français à l’idée d’un troisième confinement ? Si l’allongement du couvre-feu pourrait bientôt faire ses preuves, le pays n’est pas à l’abri d’une flambée des cas dans les prochaines semaines, favorisée par la propagation du variant britannique du Covid-19. Selon un sondage Opinion-Way pour Les Echos, 72% des Français estiment qu’"un nouveau confinement aura lieu prochainement", mais ils sont seulement 42% à souhaiter sa mise en place pour freiner la circulation du coronavirus.

Selon les informations de BFMTV, le reconfinement serait bien une option actuellement sur la table du gouvernement et ce, dans moins longtemps que prévu. Cité par la chaîne d’informations, un "responsable gouvernemental important" affirme qu’"un renforcement des restrictions semble inévitable à court terme". Quelles sont les différentes options du gouvernement pour limiter la circulation du virus, alors que le couvre-feu débute à 18 heures vient d'être instauré sur l’ensemble du territoire ? On fait le point.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.