Le gouvernement reste attentif aux chiffres sur l'épidémie avant de prendre de nouvelles décisions. Invité sur France Inter, le professeur Jean-Daniel Lelièvre affirme "qu'on ne pourra pas éviter un nouveau confinement".
Covid-19 : un troisième confinement est-il "inévitable" ?IllustrationAFP

La question n’est pas "si", mais "quand". Un mois après la levée du second confinement, la menace d’une troisième mise sous cloche n’a jamais été aussi forte. Les chiffres actuels sur le coronavirus Covid-19 sont loin des niveaux atteints à la fin du mois d’octobre lors du deuxième confinement. Pourtant, le gouvernement a commencé à préparer les esprits la semaine dernière : Jean Castex, puis Bruno Le Maire et Gabriel Attal ont rappelé chacun à leur tour qu’un confinement pourrait être décrété si la situation sanitaire empirait dans les prochaines semaines.

Troisième confinement : on est loin de la situation de fin octobre

Il n’en fallait pas plus pour lancer la rumeur de nouvelles restrictions. Alors que le couvre-feu vient d’être élargi dans l’ensemble de l’Hexagone, le Premier ministre a remis les pendules à l’heure lundi 18 janvier. Invité sur le plateau de C à Vous, il a répondu aux questions des journalistes concernant un nouveau reconfinement, entraîné par la propagation du variant britannique. "Nous surveillons quotidiennement l’évolution de la situation épidémiologique (…) Le précédent confinement a été décidé par le président alors qu’il y avait 50 000 contaminations par jour", a rappelé Jean Castex. S’il n’est donc "pas question de desserrer l’étreinte" pour l’heure, "je n’ai pas la situation hospitalière ni la situation en nombre de cas de fin octobre", a conclu le locataire de Matignon.

En clair, le confinement n’est pas pour tout de suite, mais il pourrait être pour bientôt, en fonction des prochaines semaines. C’est aussi l’avis du professeur Jean-Daniel Lelièvre, chef de service des maladies infectieuses à l’hôpital de Créteil. Invité sur France Inter lundi 18 janvier, il affirme qu’un prochain confinement lui semble "inévitable" et avance même une date…

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.