Des mois durant, elle aurait infligé de graves sévices corporels à son compagnon, qui en porte encore les marques. Après avoir été mise en examen pour violences aggravées, elle vient d'être écrouée.
AFP

Torturé et séquestré : un homme raconte le calvaire que lui a infligé sa compagne

Un récit effroyable. Une jeune femme, habitant à Bourgoin-Jallieu (Isère, Auvergne-Rhône-Alpes) vient d’être mise en examen puis écroué pour violences aggravées. Elle a 28 ans et, depuis des mois, elle aurait fait vivre un violent enfer à son compagnon – de quelques années son aîné.

Le corps de l’homme porte encore les traces, assure le quotidien régional Le Dauphiné Libéré, des sévices que sa partenaire lui aurait infligés. Une expérience d’autant plus désagréable qu’elle aurait duré "plusieurs mois", écrit le journal.

Dans le détail, précise le titre local, la presque trentenaire aurait, à plusieurs reprises et de façon régulière scarifié son conjoint. Ces violences auraient d’ailleurs été "commises au moyen de différents objets tranchants, sur l’ensemble du corps de son compagnon". La teneur et l’ampleur des blessures subies ont par la suite été confirmées par un médecin qui a pu examiner la victime. Certaines sont plus anciennes que d’autres.

Entre la fin du mois de juillet 2019 et le début du mois d’août de la même année, la victime a trouvé le moyen de s’arracher au domicile conjugal, où il dit avoir été séquestré. En pratique, il est s’est enfui en passant "par la fenêtre de la salle de bain de l’appartement du couple". Après avoir gagné les forces de l’ordre, il a ensuite raconté son enfer aux enquêteurs. Ces derniers ont donc interpellé la jeune femme, qui a passé 48 heures en garde à vue. Avant ces événements, elle était inconnue des services de police.

Remportez un chèque cadeau de 500€ et offrez-vous un vélo électrique en participant au grand jeu concours.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.